Le journaliste-animateur belge de la chaîne de radio RTL qui connaît bien le Maroc, Hervé Meillon,  raconte dans ce livre, paru aux éditions «La Croisée des Chemins», l’histoire de Jacques Brel avec le Maroc dans « un récit truffé de souvenirs » avec des témoignages d’intellectuels et d’artistes marocains et étrangers mais aussi de nombreux anonymes qui partagent leur amour pour le chanteur belge. De rebondissements en anecdotes insolites, l’auteur raconte comment Jacques Brel a marqué plusieurs générations de Marocains qui continuent à respecter autant le poète que l’homme.

Pour l’auteur, ce livre qu’il a dédicacé lors de la 25ème édition du Salon international de l’édition et du livre qui a eu lieu du 8 au 17 février à Casablanca « est à la fois provocateur, tendre et humoristique. » Il souligne « l’authenticité qui lie des êtres de cultures différentes se rassemblant autour de l’amour du plaisir et de l’art».

Avec des témoignages d’intellectuels et d’artistes marocains et étrangers mais aussi de nombreux anonymes, le livre est un bel hommage à Brel et à cette génération de Marocains qui l’aiment. « Peu de gens savent les liens qui unissent Brel au Maroc, alors qu’il y venait souvent à titre professionnel et privé. Le chanteur aimait profondément ce pays qui l’a inspiré, et ce pays le lui a bien rendu », ajoute le journaliste qui prépare, à l’occasion du 40ème anniversaire du décès de Brel, un documentaire sur le chanteur.

De rebondissements en anecdotes insolites, Hervé Meillon raconte comment Jacques Brel a marqué plusieurs générations de Marocains qui continuent à respecter autant le poète que l’homme

Bien qu’il y venait souvent à titre professionnel et privé, rares sont les Marocains qui connaissent les liens qui unissent ce monument de la chanson française, au Maroc. Il a chanté aux arènes de Casablanca alors qu’il était encore presque inconnu en France. Sa vraie découverte par le public marocain c’était en 1973, année où il a été invité par le festival des arts traditionnels de Marrakech.

« Ce livre est un road-movie qui raconte les aventures autour du tournage d’un documentaire sur les traces du chanteur. »  Meillon y retrace l’aventure marocaine de celui qui a écrit « La valse à mille temps » alors qu’il regagnait au début des années 1960 Casablanca depuis Tanger.