GB : Le Brexit tourne au mayexit !

0

Un malheur ne venant jamais seul, c’est à la veille de la victoire sans appel du parti du Brexit sans accord de Nigel Farage formé il y a à peine 4 mois avec près de 31,6 % sur la base des résultats définitifs des élections européennes du samedi 26 mai, que la première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, a annoncé qu’elle se retirerait le 7 juin prochain.

Bien que le chef du parti travailliste, Jeremy Korbin, ait réclamé de nouvelles élections pour nommer un nouveau chef de gouvernement, les conservateurs sont décidés de batailler avec eux-mêmes pour nommer le futur pensionnaire du 10 Downing Street au moment même où le pays navigue à vue sur les eaux tumultueuses du Brexit.

L’ancien maire de Londres et ancien ministre des affaires étrangères, Boris Johnson, est le grand favori pour succéder à la démissionnaire. Étant l’artisan de la victoire du Brexit au référendum de 2016, s’il est nommé, la Grande-Bretagne pourrait dire sans médire bye-bye ! Bruxelles. D’autant que le parti de May est arrivé 5ème dans ces européennes et que Frage demande d’être associé aux négociations sur le Brexit qu’il veut effectif dès fin octobre.