Le patron de Bombardier-Maroc désavoue Moulahom

0

Stephen Orr, le directeur de la filiale marocaine du géant canadien Bombardier a plus que nuancé les propos du ministre de l’Industrie le maroco-canadien Moulahom. Celui-ci prévoyait l’annonce d’un repreneur « dans les 3 semaines à venir » de l’usine de Bombardier à Casablanca qui a annoncé le 2 mai la vente de ses activités.

Dans une interview réalisée par Le360.ma, Stephen Orr dessine l’avenir de l’usine de Nouaceur en affirmant qu’il quitte bien le Maroc, tout le contraire de ce qu’a déclaré le ministre Moulahom lors d’une conférence de presse tenue le 6 mai. « J’ai lu dans la presse que Bombardier quittait le Maroc. C’est légitime, mais c’est faux. Bombardier cède ses activités à des sous-traitants de Bombardier pour faire des pièces de Bombardier dans les usines Bombardier au Maroc », a-t-il expliqué.

« (…), On a décidé de vendre nos activités d’aérostructures de Belfast et Casablanca dans l’intention de maintenir les produits de Bombardier dans les deux sites », précise Stephen Orr dans son interview. Et ce dernier d’enfoncer le clou : « On ne sait pas combien de temps ça va mettre pour trouver l’acheteur (…) En ce moment, je ne peux pas dire si c’est lancé ou si c’est en cours », a-t-il ajouté. Moulahom bluffeur de haut vol ?