Le groupe Maroc Telecom a rendu publics lundi dernier ses résultats au terme du premier trimestre de 2019. Dans un communiqué, l’opérateur historique fait état d’une série d’indicateurs positifs: un parc « près de 62 millions de clients, en progression de 4,8%» ainsi qu’une «croissance du chiffre d’affaires consolidé de 0,8% à change constant grâce au dynamisme soutenu de la Data Mobile ». Ce qui signifie que compte tenu des variations de change dans les pays de ses principales activités à l’international, le chiffre d’affaires de 8,94 milliards de DH est en légère baisse (-0,5%) comparé aux 8,99 milliards de DH réalisés à la même période en 2017. Malgré plusieurs contraintes internes et externes, l’opérateur a pu stabiliser son résultat net qui a progressé d’un petit 0,1% et a vu sa « profitabilité renforcée avec un niveau de marge d’EBITDA à 50,6% (hors impact de la norme IFRS 16), en amélioration de 0,7 point à change constant» ainsi qu’une « progression du Résultat Net part du Groupe de 0,5% à change constant ». Côté perspectives du groupe, elles restent maintenues pour l’année 2019, à périmètre et changes constants, avec un chiffre d’affaires stable, un EBITDA stable et un Capex d’environ 15% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences). « Porté par l’essor de la Data Mobile sur l’ensemble de ses marchés de présence, le groupe Maroc Telecom termine ce premier trimestre avec des résultats au-delà des objectifs », a déclaré le président Abdeslam Ahizoune qui a ajouté : « cette dynamique bénéficie aussi des efforts continus d’optimisation des coûts, qui permettent au groupe de maintenir des marges solides, malgré l’accroissement de la pression fiscale et sectorielle dans certains pays de nos filiales ».