Donald Trump est accusé par les démocrates d’inciter à la violence contre une élue musulmane du Congrès, après un tweet du président américain dans lequel il associait les propos de la politicienne Ilhan Omar aux images des attentats du 11 septembre. “Les mots du président pèsent énormément et sa rhétorique haineuse et incendiaire crée un véritable danger”, a déclaré Nancy Pelosi. La présidente démocrate de la Chambre des représentants a demandé à la police du Capitole un renforcement de la sécurité d’Ilhan Omar, de sa famille et de son équipe. “Merci de vous tenir à mes côtés contre une administration qui cherche à bannir les musulmans de notre pays, dans le combat pour l’Amérique que nous méritons”, avait réagi samedi l’intéressée à la suite de la vidéo postée par le président républicain. l