Conformément à la loi, le président-fantôme algérien en route avec un 5ème mandat sur son fauteuil roulant malgré la contestation populaire a déposé sa déclaration de patrimoine. Selon le site d’information Tout sur l’Algérie (TSA), Bouteflika a déclaré être propriétaire de biens immobiliers et mobiliers. Pour les premiers, la liste comprend une maison individuelle sur la presqu’île de Sidi-Fredj, ainsi qu’une maison individuelle et un appartement à Alger. Pour les seconds, elle compte deux véhicules particuliers et pas le moindre « bien à l’intérieur du pays ou à l’étranger». Le Canard a décelé un petit oubli : son fauteuil roulant !