L’islamisme communal n’est pas seulement ravageur. Il vient de montrer sa capacité d’innovation avec l’initiative fabuleuse du président de la commune de Tétouan Mohamed Idaamar: la mise en vente aux enchères de trois moutons suite à une opération de saisie réalisée par les services municipaux ! Ce qui a valu à l’islamiste dont la gestion a été à plusieurs reprises épinglée par la Cour des comptes une vague de commentaires ironiques sur les réseaux sociaux. Le tout est de savoir pourquoi l’ex-ami de Benkirane a tenu à faire la publicité sur ce sujet futile. Voilà une idée qui n’est pas bête du tout… Reste à savoir si les électeurs qui ont voté pour cette espèce politique exceptionnelle sont décidés lors du prochain rendez-vous électoral à lui montrer qu’ils ne sont pas des veaux.