Tout a été tenté contre le hooliganisme : la sanction des clubs des supporteurs impliqués, l’emprisonnement des accusés après jugement et mobilisation du matériel de vidéosurveillance. Rien n’y fait. Les actes de vandalisme dont les derniers en date concernent le match Raja-FAR à Rabat, ont toujours le vent en poupe, continuant à sévir dans les stades, au grand dam des autorités sportives et policières. En attendant de vraies solutions, tout le monde ergote sur ce phénomène et ses raisons objectives tout en proposant des pistes susceptibles de faire émerger au Maroc un public footballistique aussi discipliné que celui de notre voisin espagnol. Dans ce sens, un internaute a dénoncé sur un forum de discussion les « violences policières » commises à l’encontre des supporteurs violents, suggérant la création d’une brigade spéciale formée à la lutte contre le hooliganisme. Un corps d’élite qui offre aux ultras des sandwichs et use de la pédagogie?

PARTAGER
Article précédentDéficit chronique
Article suivantRabbah abonné aux scandales