Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Qui a peur de Aziz Akhannouch ?
Ceux qui croyaient que Aziz Akhannouch a été carbonisé par la campagne de boycott ayant visé l’une de ses entreprises en ont été pour leurs frais. L’homme a la carapace solide et il en a vu d’autres. Le président du RNI, qui n’est pas du genre à abandonner au premier coup de Jarnac perfide, a fait vœu de persévérer sur « La voix de Confiance » malgré l’adversité et...
Lire la suite
Pêche en eaux troubles
Dans son dernier arrêté, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a coupé la poire en deux en contestant au Maroc sa souveraineté sur ses aux territoriales du Sahara. On noie bien le poisson. Après plusieurs mois d’attente, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), a rendu son jugement sur le dossier  C-266/16, mardi 27 février, suite à un recours introduit par Western Sahara Campaign (WSC), une organisation à la solde du Polisario,...
Lire la suite
Charte de la majorité : Un pacte zéro Impact Private
 Environ un an après la formation du gouvernement Al Othmani, les partis de la coalition gouvernementale dont les dissensions ont éclaté au grand jour ont décidé de signer une espèce de pacte de non-agression politique. La signature de la charte de la majorité. La belle solution pour faire illusion ! Comme si la signature d’un document pouvait masquer ou mettre fin aux dissensions qui font rage dans une coalition gouvernementale prise en otage par des rivalités à peine...
Lire la suite Private
Hakkaoui face à la violence des critiques
 Avant de s’offrir une période de congé, la première chambre a adopté en deuxième lecture, à 168 voix pour, 55 contre et une abstention, le projet de loi contre les violences faites aux femmes. Un texte qui vient renforcer la Moudawana régissant le code de la famille. Mais au vu de l’ampleur des critiques qu’elle a déjà suscitées, la loi 103.13  ne semble satisfaire personne. Or, ce texte était censé répondre aux attentes des...
Lire la suite

Quand le Maroc compte sur l'atout Trump !
Consciente de l’handicap sérieux que représente le président américain, impopularité oblige, pour la candidature de son pays, une certaine presse américaine joue à casser le dossier du Royaume. La parenthèse afro-asiatique semble close pour la Fifa. Allusion faite aux conditions douteuses qui ont entouré l’attribution de l’organisation des coupes du monde de football de 2010 pour l’Afrique du sud et de 2022 pour le Qatar. Ces marchandages ne risquent plus...
Lire la suite
Le métier de patron (2)
 En quoi consiste le métier de patron ? Quand vous posez cette question à un patron, très vraisemblablement, il vous répondra qu’il prévoit, organise, coordonne et contrôle. Les quatre maître-mots constamment répétés depuis que FAYOL les a utilisés pour la première fois en 1916 et qui ne donnent pas d’indication précise sur ce que fait un patron. Au-delà de ces mots vagues qui reflètent les orientations poursuivies par les...
Lire la suite
Un champ de mines nommé Jerada : Tous au charbon !
 La politique énergétique nationale manque de cohérence. D’un côté, les pouvoirs publics misent sur les énergies renouvelables comme secteur d’avenir et de l’autre ils continuent à construire des centrales thermiques à charbon.     Les  déboires sociaux de la ville de Jerada  trouvent leur origine dans le souci des pouvoirs publics de faire des économies. En décidant de fermer en 2001 les mines de charbon qui constituait...
Lire la suite
Mbarki perd le nord
 Alors que la région de l’Est a été soudainement propulsée au-devant de l’actualité par le dossier socialement chaud de Jerada, l’Agence de développement de l’Oriental et son patron ont brillé par leur absence… Il y a un responsable qui s’est gardé soigneusement de s’exprimer à la faveur des événements dramatiques de Jerada:  Mohamed Mbarki. Et pourtant, celui-ci était censé le faire...
Lire la suite
L’arabe… sans langue de bois
 L’usage de la langue française dans l’administration publique marocaine pèche par son illégitimité. C’est le sens du jugement rendu récemment par la Cour d’appel de Rabat en appui à un arrêté déjà adopté par le tribunal administratif de la capitale.  Par ce verdict, la justice reconnaît que seule la langue arabe doit être utilisée comme moyen de communication et outil de rédaction des actes administratifs....
Lire la suite
Precédent 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- 11- 12- 13- Suivant