Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Benallal ou la maladie politico-diplomatique
En démissionnant de la présidence de la commune de Al harhoura sur laquelle il régnait depuis plusieurs manda - tures, l’Istiqlalien Faouzi Benallal a-t-il cherché à anticiper de gros ennuis judiciaires en perspective ? Pour ses proches, l’élu a préféré se retirer définitivement de la gestion municipale pour des raisons de santé, mais ceux qui connaissent les dessous des cartes locales savent que le rapport...
Lire la suite
L’Istiqlal renoue avec la démagogie
L’idée qui tue trouvée par l’Istiqlal s’appelle une loi de Finances rectificative contenue dans un mémorandum adressé récemment au chef du gouvernement. C’est de cette façon que le parti de l’opposition entend faire de la récupération politique sur la campagne de boycott mystérieuse qui a démarrée sur les réseaux sociaux le 20 avril dernier sous couvert de la vie chère. En gros, l’Istiqlal propose à...
Lire la suite
Voilà Benchemmas El Omari !
Si Ilyas El Omari a effectivement démissionné de la chefferie du PAM après avoir fait de la résistance, il n’est pas vraiment parti, puisque le remplaçant, élu au terme de la session du conseil national du samedi 26 mai, n’est autre qu’un rifain et gauchiste comme lui : Hakim Benchemmass, le président de la Chambre des conseillers. Officiellement les deux hommes ne s’entendent plus et El Omari a même fait campagne contre M. Benchemmas. Mais ce n’est...
Lire la suite
Le poisson dans tous ses états
«Laisse-le pourrir» ou « Laisse-le-nager» est le nouveau hashtag qui dénonce la hausse vertigineuse du prix du poisson lors de ce mois de ramadan. Après Afriquia, Sidi Ali et Centrale Danone, les internautes s’en prennent aux vendeurs de poisson qu’ils accusent d'enflammer les prix de vente pendant le mois de ramadan. En fait, c’est la faute à la multitude d’intermédiaires qui contrôle les réseaux de vente de la ressource halieutique une fois...
Lire la suite

Gouvernement mis à rude épreuve
Devant la Chambre des Conseillers, Saad Eddine Al Othmani a présenté ses excuses pour les déclarations malheureuses de certaines de ses ministres au sujet de la campagne de boycott, tout en demandant à tourner la page. Pour commencer une nouvelle pleine de bourdes et d’improvisation ? Fragilisé par la campagne de boycott alors qu’il est déjà politiquement très fragile, Al Othmani ne sait plus à quel saint se vouer. Pris en tenaille par son propre parti où les...
Lire la suite
L’incompétence au pouvoir
Touché de plein fouet par les contrecoups d’une libéralisation mal faite, révélée au grand jour par le rapport sur les hydrocarbures, le PJD au pouvoir envisage de revenir à un dispositif d’encadrement des prix. Or, c’est le gouvernement de Abdelilah Benkirane qui a défendu bec et ongles et mis en œuvre le système de décompensation des carburants dont la subvention a mis à mal les finances publiques dans des proportions abyssales. Et voilà que...
Lire la suite
Ecole sans classe
Cette fois, c’est le professeur qui s’en prend violemment à une élève. Choquante, l’image, filmée par un élève à l’aide de son GSM, a fait vite le tour des réseaux sociaux où l’on voit cet enseignant d’un lycée de Khouribga, qui sera ensuite placé en garde-à-vue puis écroué, battre une jeune fille en la couvrant d’injures obscènes. Selon les témoignages de certains élèves,...
Lire la suite
Moulahom pris pour cible
Attaqué ces dernières semaines sur les réseaux sociaux, le ministre Moulahom Hafid a demandé au chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, l'ouverture d'une enquête sur deux dossiers troublants le concernant : l'obtention par la Fondation Saham du statut d'utilité publique (SUP) et sur l'exonération de la taxe d'enregistrement relative à son deal avec les Sud-Africains. Sur le premier point, comment en effet ne pas s’étonner que la Fondation de Moulahom ait obtenu...
Lire la suite
Doc ou charlatan Samad ?
Abdessamad Benalla, alias Doc Samad, dit avoir été agressé dans son cabinet à Casablanca par quatre individus qui y ont fait irruption. L’intéressé, qui a aussitôt quitté le pays, a-t-il vraiment été tabassé comme il le prétend lui-même pour ses sorties médiatiques « audacieuses » sur des sujets tabous liés notamment à la sexualité des Marocains ? Certains doutent de la version des faits défendue par Doc...
Lire la suite
Precédent 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant