Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Confus de Canard
Révolution sur Internet
C’est connu, une bête politique, il ne faut pas la blesser. Il faut l’achever pour la neutraliser…C’est le b.a.-ba de la politique. Faute de quoi, elle peut faire beaucoup de dégâts en s’agitant car ne pensant jusqu’à l’obsession qu’à une seule chose : prendre sa revanche. Il ne faut pas chercher loin : la campagne de boycott des trois entreprises marocaines qui a démarré sur les réseaux...
Lire la suite
Un secteur en panne
S’il y a un secteur stratégique où le Maroc cumule des insuffisances chroniques et un retard considérable c’est bien celui du transport-logistique. Alors que celui-ci est censé se développer à un rythme soutenu en se modernisant, porté par la mondialisation des échanges et le boom du e-commerce, notre pays reste paradoxalement à la traîne, incapable d’aller au-delà de l’enthousiasme des effets d’annonce et de la virtualité des...
Lire la suite
Paroles en l’air
La parole publique au Maroc ne vaut pas grand-chose. Surtout celle du Premier ministre actuel qui passe son temps à faire des parjures que la religion ré- prouve. Abdelilah Benkirane semble ne pas se gêner de violer ses propres serments sur un certain nombre de dossiers sur lesquels il a juré ne plus faire de concessions. Ainsi en est-il de celui des enseignants-stagiaires qui a occupé le devant de l’actualité depuis près de 6 mois avec des sit-in et manifestations des...
Lire la suite
Un modèle en crise
 C’est l'économiste français Gabriel Zucman qui a bien résumé le scandale des Panama Papers : un cadastre international des biens. A la différence près que ce patrimoine phénoménal a été dissimulé dans bien des cas au fisc des pays dont sont issus les clients en vue de ce paradis fiscal mondialement réputé. Un paradis où les locataires ne sont pas souvent des anges compte tenu du grand péché puni par la loi que...
Lire la suite

Elle court, elle court la Cour…
Les rapports de la Cour des comptes se suivent et se ressemblent. A des degrés divers, ils révèlent invariablement des cas d’infraction et de fautes de gestion sur fond de marchés publics douteux, conjugués à un grave déficit des organes de gouvernance. Tel sont les traits dominants des établissements et organismes publics qui ressortent à l’occasion de chaque rapport rendu public par cette juridiction dont le rôle essentiel n’est pas, comme certains ont...
Lire la suite
Violence ordinaire
Le foot a aussi ses fanatiques, capables de répandre la terreur et la mort. C’est de moins en moins un sport qui procure du plaisir en véhiculant des valeurs de discipline et de fair-play. Les Marocains ont découvert cette réalité horrible, à la faveur de la confrontation meurtrière entre groupes Ultras rajaouis sur les gradins du stade Mohamed V, qui a fait 3 morts et plusieurs blessés parmi les spectateurs. Un esprit sain et lucide ne peut pas commettre l’irréparable....
Lire la suite
Les contorsions de Ban
Ban Ki-Moon aurait persisté et signé. Ce n’était donc pas un dérapage involontaire mais bel et bien une position réfléchie et assumée, réitérée lors de sa rencontre avec le ministre Salaheddine Mezouar à New York. En prenant fait et cause pour l’Algésario dont il a épousé la propagande à rebrousse-poil de son statut qui lui commande la neutralité, le secrétaire général de l’ONU s’est...
Lire la suite
La voIP : virtualité contre réalité…
Savez-vous qui est l’initiateur des campagnes sur les réseaux sociaux contre les opérateurs télécoms nationaux après la décision de l’ANRT de bloquer au nom de la loi, début janvier, les appels via voIP (voix sur IP) ? Un inconditionnel jusqu’à l’addiction des appels gratuits passés via Skype, Whatsapp ou Viber ? Vous n’y êtes pas. Un sous-marin envoyé par un gros pourvoyeur de la voix sur IP (voIP) pour déstabiliser Maroc Telecom,...
Lire la suite
Soigner nos habitudes alimentaires…
La dernière émission de «Moubacharat Maakom» sur 2M a été consacrée aux dangers de la surconsommation du sel par la population marocaine, soit plus de 12 grammes par jour. De ce débat, le téléspectateur a retenu que les pouvoirs publics ont poussé les boulangeries du pays regroupés au sein de leur fédération professionnelle à diminuer la dose du sodium dans la patate à pétrir. Or, cela fait longtemps que les experts mondiaux de...
Lire la suite
Precédent 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- 11- 12- 13- Suivant