Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Confus de Canard
Accélérer le train des réformes
 Mise à part les critiques véhémentes du logo du TGV qui n’a pas trouvé grâce aux yeux des internautes qui l’ont considéré trop simpliste pour un moyen de transport jugé révolutionnaire, les Marocains n’ont rien trouvé à redire sur leur Al Boraq qui relie désormais Tanger à Casablanca en 2 heures 10 au lieu de 5 heures 45 sur le train normal. Avec une pointe de vitesse à...
Lire la suite
Pour une évolution du roi et du peuple
Maintenant que Zafzafi et consorts ont été envoyés à l’ombre après un hirak (mouvement) que les pouvoirs publics ont curieusement renforcé par leur stratégie de wait and see qui a duré près de sept longs mois, les langues commencent à se délier et les offreurs de service de la société civile commencent à sortir courageusement de leur tanière. Chacun y va de sa petite recette pour résoudre la crise d’El Hoceïma,...
Lire la suite
La faillite d’une certaine poitique
Nasser Zafzafi, le jeune leader de la contestation rifaine, a été interpellé après s’être rendu coupable d’un délit puni par la loi que ses détracteurs ont aussitôt exploité pour le neutraliser : irruption dans une mosquée d’Al Hoceïma pour interrompre bruyamment le prêche du vendredi 26 mai. L’arrestation de celui qui risque gros n’a pas pour autant calmé la colère des contestataires qui ont réclamé la...
Lire la suite
Faut-il craindre l'effet contagion ?
Nouvelle démonstration de force des manifestants d’El Hoceïma jeudi 18 mai. Plus de 40 000 manifestants selon les organisateurs, moins de 7 000 selon les autorités, cette action de colère, qui s’est déroulée sans aucun dérapage malgré la présence massive des forces de sécurité, se voulait une réponse aux accusations de velléités séparatistes proférées par les chefs de la majorité à l’issue...
Lire la suite

Faire bouger les lignes…
En cette moitié de 2017, le Maroc renvoie toujours l’image d’un avion en instance de décollage. Immobilisé sur le tarmac, victime d’avaries insidieuses qui l’empêchent de prendre enfin son envol. En fait, beaucoup de dysfonctionnements (éducatifs, politiques et sociaux…) en se conjuguant occultent quelque peu les performances remarquables réalisées (infrastructures, solidarité, conquête de l’Afrique, lutte contre le terrorisme…) et...
Lire la suite
Les leçons d’une présidentielle
L'élite marocaine, tout comme sa consœur algérienne et tunisienne, s’est passionnée des semaines durant pour la présidentielle française. Une manière de vivre par procuration la démocra- tie que l’état des partis locaux, profondément usés, fripés et frappés depuis longtemps de dis- crédit, ne permet pas d’offrir au citoyen-élec- teur, qui se voit infliger à son corps défendant, à chaque consultation...
Lire la suite
Insécurité éducative
Très peu flatteur pour le Maroc dont il a relativisé les progrès réalisés a cours des 15 dernières années. Le dernier mémorandum de la Banque mondiale, « le Maroc à l’horizon 2040 : capital immatériel et les voies de l’émergence économique », doit normalement interpeller le gouvernement Al Othmani pour tenter de rectifier le tir. Et remettre le Maroc sur les rails du décollage économique tant attendu qui suppose une rupture...
Lire la suite
Une gouvernance en faillite
Cela fait des années que le Maroc est confronté de manière de plus en plus préoccupante à la faillite d’une certaine gouvernance incapable d’apporter des réponses sérieuses et efficaces aux principaux problèmes du pays. Pilier de tout développement qui se veut juste et cohérent, l’école publique, qui n’arrête pas de s’enfoncer dans une crise multiforme due principalement à une arabisation mal pensée, en est la...
Lire la suite
Les morts de Louardi
Les drames des dysfonctionnements de la santé au Maroc, dont sont victimes principalement les démunis aux quatre coins du pays, sont fréquents. Il ne se passe pas un jour sans que la chronique soit défrayée par des accidents fâcheux et évitables…Or, tout se passe comme si le secteur de la santé au Maroc, en proie à mille et un maux, était définitivement condamné à la rubrique faits divers… Dernier en date, la mort de la petite Idya de...
Lire la suite
Precédent 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant