Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Confus de Canard
Le tourisme national victime des élus
Depuis le 30 juin dernier, l’ONMT a un nouveau directeur général, Adil El Fakir, un homme qui nous vient du monde de la publicité, nommé en replacement de l’excellent Abderrafie Zoui- ten. Le nouveau responsable a besoin donc de temps pour comprendre ce qu’est le tourisme, son économie interne, ses enjeux mais aussi les divisions qui le minent en interne. En attendant, le secteur poursuit sa marche cahin-caha, montrant une certaine...
Lire la suite
L’abattage dans tous ses états…
L’enquête récemment divulguée par la Cour des comptes sur l’état des abattoirs ne fait que confirmer, chiffres clairs et faits tangibles à l’appui, une réalité peu reluisante dénoncée à plusieurs reprises par les organisations professionnelles du secteur. Que ce soit l’Anpvr, la Fiviar, l’Onssa, tous ont longtemps alerté sur les archaïsmes qui continuent à empêcher la modernisation et le développement de la...
Lire la suite
Démocratie "interpellative"
Une enquête sur les raisons du retard du programme Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit». Cette décision royale, prise à l’issue du dernier conseil des ministres en date, suivie d'un relâchement de l'étau sécuritaire sur la ré- gion est-elle de nature à calmer le mouvement de contestation du Rif ? Preuve que le pari de la pacification était dificile à gagner, même le jour de l’Aïd Al Fitr, censé être un moment de partage et de...
Lire la suite
Dissoudre les communes
Relégué au second plan par l’agitation rifaine, le scandale de la commune de Had Soualem qui a révélé à une opinion très choquée l’ampleur de l’incurie de son président-cache-cash montre encore une fois le vrai visage de la classe politique. Une classe politique déconsidérée qui a réussi, là où elle était censée écrémer un personnel de qualité, à faire de la démocratie...
Lire la suite

Menace sur la paix sociale
Pour qui observe l’évolution des prix au Maroc se rend compte tout de suite qu’ils se situent au-dessus d’un niveau économiquement rationnel. Or, cette vie de plus en plus chère, sans commune mesure avec les bas revenus du plus grand nombre, ne se justifie nullement. Surtout pour certains produits de base comme les fruits, légumes et poissons dont les prix flambent tout au long de l’année avec un pic pendant le mois de ramadan, sans qu’aucun facteur objectif ne vienne justifier...
Lire la suite
Pour une évolution du roi et du peuple
Maintenant que Zafzafi et consorts ont été envoyés à l’ombre après un hirak (mouvement) que les pouvoirs publics ont curieusement renforcé par leur stratégie de wait and see qui a duré près de sept longs mois, les langues commencent à se délier et les offreurs de service de la société civile commencent à sortir courageusement de leur tanière. Chacun y va de sa petite recette pour résoudre la crise d’El Hoceïma,...
Lire la suite
La faillite d’une certaine poitique
Nasser Zafzafi, le jeune leader de la contestation rifaine, a été interpellé après s’être rendu coupable d’un délit puni par la loi que ses détracteurs ont aussitôt exploité pour le neutraliser : irruption dans une mosquée d’Al Hoceïma pour interrompre bruyamment le prêche du vendredi 26 mai. L’arrestation de celui qui risque gros n’a pas pour autant calmé la colère des contestataires qui ont réclamé la...
Lire la suite
Faut-il craindre l'effet contagion ?
Nouvelle démonstration de force des manifestants d’El Hoceïma jeudi 18 mai. Plus de 40 000 manifestants selon les organisateurs, moins de 7 000 selon les autorités, cette action de colère, qui s’est déroulée sans aucun dérapage malgré la présence massive des forces de sécurité, se voulait une réponse aux accusations de velléités séparatistes proférées par les chefs de la majorité à l’issue...
Lire la suite
Faire bouger les lignes…
En cette moitié de 2017, le Maroc renvoie toujours l’image d’un avion en instance de décollage. Immobilisé sur le tarmac, victime d’avaries insidieuses qui l’empêchent de prendre enfin son envol. En fait, beaucoup de dysfonctionnements (éducatifs, politiques et sociaux…) en se conjuguant occultent quelque peu les performances remarquables réalisées (infrastructures, solidarité, conquête de l’Afrique, lutte contre le terrorisme…) et...
Lire la suite
Precédent 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant