Dernière minute ...
Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Un attentat le 20 avril contre un car de police sur les Champs Elysées, 1 policier tué et 2 autres blessés Attaque chimique en Syrie: La Russie oppose son veto au conseil de sécurité L'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg fait au moins 14 morts Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Daesh revendique l'attentat près du Parlement à Londres Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Confus de Canard
Une gouvernance en faillite
Cela fait des années que le Maroc est confronté de manière de plus en plus préoccupante à la faillite d’une certaine gouvernance incapable d’apporter des réponses sérieuses et efficaces aux principaux problèmes du pays. Pilier de tout développement qui se veut juste et cohérent, l’école publique, qui n’arrête pas de s’enfoncer dans une crise multiforme due principalement à une...
Lire la suite
Une gouvernance en faillite
Cela fait des années que le Maroc est confronté de manière de plus en plus préoccupante à la faillite d’une certaine gouvernance incapable d’apporter des réponses sérieuses et efficaces aux principaux problèmes du pays. Pilier de tout développement qui se veut juste et cohérent, l’école publique, qui n’arrête pas de s’enfoncer dans une crise multiforme due principalement à une arabisation mal pensée, en est la...
Lire la suite
Les morts de Louardi
Les drames des dysfonctionnements de la santé au Maroc, dont sont victimes principalement les démunis aux quatre coins du pays, sont fréquents. Il ne se passe pas un jour sans que la chronique soit défrayée par des accidents fâcheux et évitables…Or, tout se passe comme si le secteur de la santé au Maroc, en proie à mille et un maux, était définitivement condamné à la rubrique faits divers… Dernier en date, la mort de la petite Idya de...
Lire la suite
Pour une indépendance des juges
Le ministère de la Justice ne sera plus comme avant. Un changement en profondeur, qui a l’allure d’une mini-révolution, vient d’être initié avec l’entrée en fonction du Conseil supérieur de l’autorité judicaire dont le souverain a nommé récemment les membres. du coup, le nouveau ministre de la Justice, Mohamed Aujjar hérite en vertu de cette réforme qui consacre l’indépendance du parquet par rapport au ministère de la...
Lire la suite

Al Othmani dynamite le PJD
Tout le monde aura compris que le recours à Al Othmani pour former une majorité gouvernementale après plus de 5 mois de blocage, était une seconde et dernière chance pour le PJD. Avant de devoir, en cas de nouvel échec, revenir dans l’opposition. Mais tout en ayant bien capté le message, les membres du PJD ont cherché, du moins en apparence, à réduire à néant la marge du remplaçant de Abdelilah Benkirane en voulant le cadenasser dans les...
Lire la suite
Radioscopie d'un malaise
La grève du 30 mars décrétée, pour la première fois au Maroc, par les médecins et les cliniciens du privé sanctionne en quelque sorte le bilan des gouvernements qui se sont succédé depuis plusieurs décennies. Plus qu’un malaise, ce débrayage exprime le ras le bol d’une corporation réduite à réclamer le respect et la dignité. On en est là aujourd’hui. Les blouses blanches broient du noir. Quand l’organisme se...
Lire la suite
La bonne-fausse idée de Ramid
Une bonne fausse-idée que celle lancée par le ministère de la Justice et des Libertés: les journées portes ouvertes organisées sous le thème «La justice au service du citoyen». Objectif de cette opération de communication : mieux faire connaître et comprendre la justice aux Marocains dans son fonctionnement ou dans ses prises de décision ainsi que les obstacles rencontrés au quotidien par le personnel judiciaire. Mais le ton de ce que sera cette...
Lire la suite
Guergarate pour faire diversion
Le Maroc a-t-il commis une erreur d’appréciation en se retirant de Guergarate dimanche 26 février conformément à la recommandation du secrétaire gé- néral de l’ONU ? On peut le penser, au vu de l’attitude de la soldatesque polisarienne qui au lieu d’emboîter le pas aux troupes marocaines a décidé de rester sur place dans un geste de défi à la communauté onusienne. Un geste provocateur qui loin d’aller dans le sens de...
Lire la suite
Cobayes éternels
La baisse dramatique et continue du niveau de l’école publique et des élèves n’a de cesse de revenir à la figure de la nation comme un boomerang empoisonné. Voilà que le conseil de Azziman, abonné depuis sa création aux mauvaises nouvelles scolaires, livre des chiffres on ne peut plus alarmants qui en disent long sur l’ampleur du naufrage. Miroir de nos défaillances et de nos ratages qui continuent à plomber l’avenir de générations...
Lire la suite
1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant