Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Jouahri récompenséPrivate
 Le prix du «Meilleur gouverneur de banque centrale au monde», a été octroyé, samedi 14 octobre dernier à Washington, au Wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri. Le prix décerné par le magazine américain «Global Finance» a été récupéré par Anis El Youssoufi, responsable du département des relations internationales au sein de Bank AlMaghrib, au nom du récipiendaire,...
Lire la suite
Louardi le miraculé
En privé, el houssaïne L o u a r d i  c o n fi a i t être partant, très peu convaincu des chances sa reconduction. A quelques jours de l’annonce de la formation du gouvernement, c’est un certain Ibrahimi du PJd qui était proposé pour remplacer à la tête de la Santé le ministre très controversé du PPS. Mais à la dernière minute, miracle : le nom de Louardi est imposé par certains hommes forts du gouvernement qui ont défendu son...
Lire la suite
Macron-séduction au Maroc Private
Contrairement à la rumeur, le grand favori de la course à l’Elysée n’a pas renoncé à son déplacement au Maroc où son équipe de campagne a déjà séduit une bonne partie des expatriés français.   Contrairement à ce qui a été écrit, Emmanuel Macron n’a pas définitivement abandonné son projet de déplacement au Maroc, prévu initialement le 16 mars avant qu’il ne soit...
Lire la suite Private
Al Amoudi, un cheikh dur à encaisser… Private
En France, le milliardaire mauvais payeur a ruiné une société parisienne de location de voitures et mis en panne son gérant aujourd’hui aux abois…   Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez Mohamed Hussein Al Amoudi ? Toujours prêt à détrousser ses partenaires en affaires, le businessman fossoyeur de l’unique raffinerie du Maroc qu’est la Samir enchaine turpitudes et dé- boires judiciaires tout en faisant fi des décisions de justice. En France,...
Lire la suite Private

Le PJD mange son tarbouch
Tout ça pour ça. Plus de 5 mois de blocage pour que le PJD finisse par se rendre aux arguments de son principal partenaire qu’est le RNI. Du coup, le nouveau Premier ministre désigné, Saadeddine Al Othmani, a débloqué la situation en renonçant à la condition posée par son prédécesseur Abdelilah Benkirane de rejeter toute participation de l’USFP au gouvernement. Résultat : Pas moins de 6 partis ( PJd, RNI, UC, MP, USFP et PPS) seront...
Lire la suite
Un crime presque parfait
Le scénario et le crime étaient presque parfaits. Mais les agissements suspects de la veuve du député assassiné Abdelaziz Merdas, qui a tenté dès le début des investigations de mettre la police sur de fausses pistes, notamment celle du crime organisé, contribueront à élucider cet assassinat et arrêter le tueur supposé du vendredi 24 mars. Celui-ci n’est autre qu’un élu local de la circonscription de Sbata, du nom de hicham Mouchtari,...
Lire la suite
Moulahom piétine les enseignants
«Si Moulay Hafid Elalamy nous cherche, il va nous trouver en risquant de se faire corriger». Ce propos rageur et très imagé émane d’un professeur universitaire, membre du syndicat national de l’Enseignement supérieur (Snesup) dont la section de Casablanca s’est réunie mardi 21 mars pour condamner la dernière de Moulahom, qualifiée dans un communiqué rendu public de comportement «qui n’est pas à la hauteur de la responsabilité...
Lire la suite
Qui a tué Merdas ? Private
Dès le lendemain, la version amoureuse, développée par certains médias, s’est avé- rée être une fausse piste. Le crime n’est pas l’œuvre comme cela a été écrit du frère de la fille qui se serait vengé du député Abdelaziz Merdas, inconnu jusqu’ici du grand public, en lui logeant à l’aide d’un fusil de chasse deux balles dans la tête et une dans le thorax devant chez lui à Casablanca pour...
Lire la suite Private
Des cadavres dans le placard Private
Les auteurs du rapport pointent plusieurs décisions à caractère politique et administratif qui selon eux sont à l’origine des turpitudes financières de la Caisse.   Accablants pour la gouvernance publique et de ses acteurs, les résultats du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la dé- faillance de la Caisse marocaine des retraites (CMR) ont révélé des vertes et des pas mûres. Les députés-investigateurs ont...
Lire la suite Private
Precédent 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- Suivant