Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Obama pour une sainte alliance contre l'État islamique
Les Etats-Unis ont annoncé que plus de 40 pays participeraient, d'une manière ou d'une autre, à la coalition contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) actifs en Irak et en Syrie. Parmi eux, 25 ont été rendus publics dans un décompte fourni par le département d'Etat. Les autres pourraient collaborer discrètement dans divers domaines : diplomatie, renseignement, assistance militaire, lutte contre le recrutement et les réseaux financiers de l'EI. Les Américains ont mené 148 bombardements depuis le 8 août dans le nord et l'ouest de l'Irak, et plus de 800 conseillers militaires et soldats ont été déployés pour protéger l'ambassade à Bagdad et assister l'armée irakienne. Barack Obama présidera le 24 septembre une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée justement à la menace que font peser les djihadistes étrangers opérant en Syrie et Irak. Le Canada déploie déjà plusieurs dizaines de militaires dans le nord de l'Irak, pour trente jours reconductibles, auprès des militaires américains conseillant les forces kurdes. Le Royaume-Uni, décrit comme un partenaire majeur, ont livré mercredi des mitrailleuses lourdes et des munitions aux forces kurdes, renforçant ainsi ses précédentes livraisons militaires. Le soutien de Londres inclut également la formation des peshmergas. Le gouvernement britannique envisage aussi de participer aux raids aériens, mais n'a pas encore pris de décision. L'Allemagne, l'Italie, mais également d'autres pays européens vont livrer des armes aux combattants kurdes. L'Arabie saoudite s'est engagée à verser 500 millions de dollars au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le grand mufti a qualifié les djihadistes d'«ennemi numéro un de l'islam». Une quinzaine d'autres pays, comme la Suisse, l'Espagne, l'Irlande, le Japon, la Norvège et le Danemark, ont également promis des dons à divers instances humanitaires onusiennes et au Comité international de la Croix-Rouge.
 
 
 
 
Rachid WAHBI

à lire aussi :
Nucléaire : Trump piétine l'accord avec l'Iran
Comme promis lors de sa campagne électorale, Donald Trump a décidé de rompre l’accord sur le nucléaire iranien depuis la Maison Blanche. Ce texte signé en...
« Panama papers » : le corbeau dénoncé ?
Un informaticien du bureau genevois du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, au cœur du scandale des « Panama papers », a été arrêté...
Donald Trump serait-il sur la paille ?
Les caisses de Donald Trump sont vides, et les sondages sont mauvais. À moins de cinq mois de l'élection présidentielle amé- ricaine, la candidate démocrate Hillary...
Alstom est-t-il en train de dérailler ?
À l ’ a p p r o c h e de l’élection présidentielle française de 2017, la marche de la gauche vers le scrutin devient de plus en plus rude. La grande gauche...