Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
La CGI prise en défaut
Les malfaçons et autres imperfections sont monnaie courante dans l’immobilier au Maroc au point que les acheteurs refont souvent les travaux (plomberie, sanitaire, tuyauterie, électricité...) à leur frais sans moufeter. La plupart des promoteurs, qui ne livrent pas un produit fini selon les normes requises, ne sont pas vraiment inquiétés. Pas la CGI qui a été prise en défaut sur le projet de Madinat Badis à El Hoceïma dont les acquéreurs, des MRE pour la majorité, ont crié au scandale à cause de certaines défectuosités constatés dans les maisons livrées. L’affaire est parvenue jusqu’aux oreilles du Roi Mohammed VI qui a chargé le ministère de l’Economie et des Finances et son collègue de l’Intérieur d’auditer le projet mis en cause ainsi que l’ensemble des projets de la CGI dans le nord du pays. Selon une source proche de l’entreprise dirigée par le très sérieux Ali Ghannam qui a été entendu ainsi que des responsables de la boîte par la BNPJ, la CGI est victime de son engagement dans plusieurs chantiers de construction au Maroc dont il n’a pas souvent le temps de suivre la bonne marche.

à lire aussi :
Médiouna, la décharge qui empoisonne
L'un des premiers dossiers auxquels sera confronté le nouveau maire de Casablanca, le PJD, Abdelaziz El Omari, porte sur la décharge de Médiouna. Alors qu’il devait...
Othman l’Africain
Le prix de l’entrepreneuriat africain initié par BMCE a été décerné lundi 12 octobre à Marrakech. Les 10 entreprises élues, opérant dans...
Le Maroc marche sur la dette
L’endettement du Maroc commence à inquiéter jusque dans les cercles spécialisés européennes. La Fédération allemande du commerce...
La CAN atterrit au pays de Nguema
La CAF a trouvé un suppléant du Maroc pour l’organisation de la 30e édition de la CAN selon le calendrier initial (17 janvier au 8 février 2015). Ce sera la...