Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
La drôle de carte de BMCI
Incroyable mais vrai comme un billet de banque qui vient de sortir d’une planche à tunes officielle! Dix huit mois après un voyage à Paris, la banque BMCI appelle son client sur son portable pour lui annoncer une bonne nouvelle. Plus de 800 dirhams, exactement 811, doivent être débités de son compte courant et qu’il doit se présenter sans délai à l’agence BMCI de son quartier muni de son passeport pour fêter l’opération. Non pas que l’intéressé ait émis un chèque dont le montant dépasse la provision ou souscrit à un quelconque produit bancaire qu’il a négligé de payer ou que la banque a omis de lui faire payer! Non rien de tout ça. C’est plus fort, plus soft. La banque lui explique que lors de son séjour dans la capitale française début 2013, il a dépassé sa dotation en euros en se servant de sa carte Visa Odyssée BMCI dont le montant souscrit au préalable est pourtant bel et bien plafonné; c’est-à-dire que cette carte prépayée ne pouvait pas «cracher» plus que ce qui a été chargé. Comment alors se fait-il qu’il ait pu dépasser de 811 DH (environ 70 euros) sa dotation initiale alors que le concept même de cette carte ne permet aucun dépassement ne serait-ce que d’un centime d’euro ? Le banquier est catégorique. Pour lui, l’usager en question a bien consommé plus que sa mise initiale déposé à l’avance dans sa carte Odyssée. Or, il paraît que ce cas est loin d'être isolé, Visa Odyssée ayant déjà fait plusieurs victimes qui découvrent après chaque retour de voyage à l'étranger avoir dépassé le plafond de leurs dotations. C'est magique ! Imaginez que vous chargez 100 DH sur votre carte téléphone pré-payée et que votre opérateur vous débite plus tard de 50 DH lors d’une prochaine recharge en vous expliquant que vous avez dépassé le montant de communication achetée lors de l’utilisation du premier crédit ! Les cartes de la dotation touristique BMCI sont spéciales ; elles accordent des crédits à l’insu de leurs titulaires !

à lire aussi :
L’incroyable histoire de Mohamed Savard…
En changeant de nom, un Marocain résident au Québec voulait faciliter son quotidien, mais il n’a fait que se compliquer la vie. Il s’agit d’une histoire...
Arabie saoudite : Bonnes à vendre !
  Alors que dans certains pays, on n’utilise plus le terme de "bonne", vocable jugé dégradant pour la femme mais celui de technicienne de surface, en Arabie Saoudite les...
Du faux miel à Casablanca
Interdit en Europe, les miels asiatiques, essentiellement chinois, inondent nombre de marchés y compris marocain. Pour échapper aux droits de douane et à la vigilance des...
Un fonds en mal de cohésion
 Diagnostic accablant pour le fonds de la cohésion sociale. Il a été réalisé par la Cour des comptes et soumis mardi 28 novembre par son président Driss...