Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Sucre, des progrès et un goût amer
"R &D et innovation, leviers d’amélioration de la productivité de la filière sucrière", c’est sous ce thème que la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (FIMASUCRE) et la Fédération nationale inter-professionnelle des semences et Plants (FNIS) présidées conjointement par Mohammed Fikrat et Ahmed Ouayach ont animé une journée d’études mercredi 9 avril à Rabat. Organisé par l’agence Tournesol Com, cette rencontre a permis de prendre acte des progrès réalisés par la filière sucrière qui a bénéficié aussi bien en amont qu’en aval d’investissements colossaux engagés par la Cosumar à hauteur de 5 milliards de DH. Cette dynamique a rejailli à la fois sur l’activité agricole et le secteur industriel. Tous les indicateurs de la filière sont au vert. Seule ombre au tableau, l’impact réel de la hausse du prix du fuel industriel sur l’industrie sucrière, une hausse qui a culminé à 50% depuis juin 2012. L’ensemble des intervenants ont tiré la sonnette d’alarme sur une situation qui fait peser une lourde hypo-thèque sur l’avenir de toute la filière notamment au niveau de la production du sucer à partir de la betterave connue pour sa forte consommation du fuel.

à lire aussi :
Ça gaze pour les Sahyoun
Après avoir construit un empire en béton grâce aux autoroutes, aux ports et autres barrages, notamment en Afrique de l’Ouest, par le biais de la Somagec, les Sahyoun mettent...
Don qatari pour l’ONEE
Le ministère de l'Intérieur et l'ambassade du Qatar au Maroc ont signé, mardi à Rabat, une convention de don particulier de 23,5 millions de DH accordé par Cheikh...
L’image choquante
On fait communément une annonce «à vendre» pour une maison ou une voiture mais pas pour une personne. Et pourtant, à Beni-Mellal, un vendeur ambulant de son état, s’est mis...
L’industrie des sodas n’a plus de jus
A leur texture douteuse et saveur trop sucrée que l’on se demande parfois s’il s’agit de nectars de fruit ou bien de sucre fruité s’est ajoutée toute une...