Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Moulay Hafid industrialise le maroc sur power point !
Moulay Hafid Elalamy
"Stratégie d’accélération industrielle" c’est ainsi qu’a baptisé le loup de la finance, Moulay Hafid Elalamy, recyclé malgré lui dans la ministrabilité sa vision pour l’industrie (2014-2020) qu’il a présenté à Casablanca mercredi 2 avril devant le souverain. Sous l’époque de son prédécesseur, un certain Ahmed Réda Chami, ce plan portait le nom de «Pacte national pour l’émergence industrielle». Admirez le changement de l’intitulé. Ça c’est de l’innovation. L’USFP Réda Chami se voulait le ministre de l’émergence, Moualy Hafid, un homme très pressé, s’attribue, lui, le rôle d’accélérateur. En attendant, le prochain successeur qui agira certainement en amortisseur du choc de la grande industrialisation du pays sur Power Point ! Pour le moment, force est de constater que les feuilles de route de l’un et de l’autre sont une belle réussite virtuelle à en juger par les graphes exponentiels et les chiffres constamment en fête. Des performances sur le papier vite rattrapées par les rudes réalités de l’environnement économique national où l’investissement productif industriel demeure un vœu pieux. A part les métiers mondiaux du Maroc comme l’offshoring, l’automobile et l’aéronautique qui ont attiré quelques capitaux étrangers, les entrepreneurs du cru continuent de se méfier de l’industrie lui préférant les secteurs de la rente et des projets où le gain est rapide et garanti. Plus grave encore, le Maroc connaît même une certaine désindustrialisation sous l’effet de la libéralisation du commerce extérieur qui a vu nombre d’hommes d’affaires se transformer en agents importateurs des produits des autres. Vivement un ministère des secteurs improductifs ? 

à lire aussi :
Jettou remet Laroui à sa place
Abdallah Laroui est-il en train de divaguer ou commence-il à être à court d’idées ? Ou subit-il les effets pervers du climat politique ambiant qui vole au ras des...
Daesh, le Maroc maintient son rang
Soufan Group, cabinet américain d’intelligence stratégique et militaire, estime dans son dernier rapport entre 1200 et 1500 le nombre de combattants marocains enrôlés...
Propos polluants d’El Haité
"Ce n’est pas la COP de l’Afrique". Le propos émane de la ministre déléguée sortante de l’Environnement la grande hakima El haité. Un propos...
Criminalisons, criminalisons…
Le très controversé projet de loi criminalisant la normalisation avec Israël est devenu brûlant y compris pour les partis comme le PAM et le PJD qui au tout...