Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Le danger Tanger
Le quartier chaud de Tanger s’appelle Beni Makada. Depuis longtemps, ce dernier, qui concentre exclusion et pauvreté, trafic et délinquance, est un quartier qui évolue à la lisière de loi. La preuve en a été administrée samedi dernier lorsque des habitants de ce quartier a voulu en découdre avec la police suite à un contrôle d’un véhicule suspect sur la place Tafilalet. Il n’en fallait pas plus pour que la situation dégénère. Solidaires de leur voisin arrêté, certains habitants donnent libre cours à leur colère après l’embar-quement du conducteur soupçonné d’être un tra.quant de drogue. Encerclement de la fourgonnette de la police par une foule en furie qui parvient à renverser le véhicule. Les policiers, comme pris au piège, battent en retraite devant l’ampleur de la jacquerie. En fait, ce n’était qu’un repli tactique puisque plusieurs véhicules de la sûreté nationale vont se déployer tout autour de la place pour tenir en respect les fauteurs de trouble. Ce dispositif sécuritaire sera renforcé par l’intervention d’un commando d’intervention spécial. Mais les esprits s’échauffent. Insultes. Jets de pierre. Les forces de l’ordre sont pris à partie et pour se défendre certains policiers, qui ont été blessés lors de ces échauffourées, ont été obligés d’utiliser leurs armes. Ces événements font suite à d’autres survenus la veille. Après la prière du vendredi, la police est intervenue aux alentours du marché aux puces Casabarata (maison bon marché) pour cravater un tra.quant de drogue. Là aussi, les habitants se sont montrés solidaires et se sont massés aux abords du commissariat de police du coin pour menacer les forces de l’ordre. Le lendemain dimanche c’est au tour des activistes salafistes de battre le pavé pour défendre le droit des marchands ambulants et autres camelots d’occuper l’espace public. C’est cela Tanger aujourd’hui, un haut lieu de la contestation sociale et un repaire de trafiquants en tout genre. Souffrant de sous-effectifs et de manque de moyens, la police locale est dépassée. Attention, Tanger !

à lire aussi :
L'ANRT s’emmêle les fils
Après avoir jugé que les applications fournissant des appels gratuits via VoIP «ne remplissent pas toutes les conditions requises pour être en conformité avec la...
Fusillade meurtrière sous les palmiers : Marrakech connection
 Marrakech n’est plus seulement une cité mondialement connue où il fait bon séjourner sous les palmiers. Mondialisation et ouverture obligent, elle est devenue le...
Trafic de sable à Kabila
Les touristes ne sont pas les seuls à aimer fréquenter les plages. Les fournisseurs en matériaux de construction sont de plus en plus tentés, mais en cachette, d'aller...
Après le séisme politique, les répliques
 Le séisme politique, en relation avec les ratages du programme de développement d’Al Hoceïma,  qui  a fait récemment plusieurs victimes politiques,...