Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Criminalisons, criminalisons…
Le très controversé projet de loi criminalisant la normalisation avec Israël est devenu brûlant y compris pour les partis comme le PAM et le PJD qui au tout début lui ont apporté leur soutien au Parlement. Résultat : le texte sommeille dans les tiroirs de la commission de la Justice et de la Législation faute qu’il soit remis à l’ordre du jour. Considéré nécessaire par obligation morale par ses initiateurs mais jugé politiquement délicat voire extrémiste par ses détracteurs, ce texte qui criminalise toute normalisation (politique, économique ou culturelle) avec Tel Aviv, prévoyait également d’infliger jusqu’à 5 ans de prison pour tout citoyen marocain qui se rend en Israël. Pourquoi pas la guillotine pour ces traîtres ? Tant qu’à faire, pourquoi ne pas criminaliser les insanités infligées aux citoyens par certains dirigeants politiques dans ce pays ? Les chantres de la criminalisation à outrance, qui tiennent le haut du pavé associatif, ont matière à briller…

à lire aussi :
Le CMC donne raison au HCP
Le Centre marocain de conjoncture (CMC) prévoit une croissance de 2,6% cette année, en baisse de 2 points par rapport à 2013. Dans une note intitulée «Croissance en 2014: baisse de...
Daesh, le Maroc maintient son rang
Soufan Group, cabinet américain d’intelligence stratégique et militaire, estime dans son dernier rapport entre 1200 et 1500 le nombre de combattants marocains enrôlés...
Echange de bons procédés
Salaheddine Mezouar s’est montré très entreprenant dès qu’il a pris ses nouvelles fonctions de chef de la diplomatie...
Langue de bois
Après une certaine accalmie, voici rallumée la guerre de la langue à adopter comme langue d’enseignement. Pour le PJD, pas question de dialectiser le système...