Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le gouvernement s'emmêle les pinceaux
Le Premier ministre avait parlé sous la coupole d’une liste de détenteurs de capitaux à l’étranger. Et voilà que son ministre de l’Economie et des Finances Mohamed Boussaïd dément catégoriquement l’existence d’une telle liste car la contribution libératoire en contrepartie du rapatriement au Maroc du magot planqué à l’étranger proposée par le gouvernement est basée, selon le ministre, sur le secret. Or, tel n’est pas l’avis des dirigeants de l’office des changes qui en privé avouent détenir pas un seul liste mais plusieurs ! La liste des apprentis-«fuiteurs» de capitaux, le relevé des moyens et le répertoire très riche des gros bonnets ? Or, les adeptes de l’exode des capitaux sont tout sauf des naïfs. Ils savent parfaitement que le transfert des fonds de banque à banque n’est pas un gage de confidentialité comme veut le faire croire le gouvernement. N’importe quel petit employé d’une banque de la place peut faire fuiter l’info du «repenti» surtout s’il est connu qui fera instantanément le tour des réseaux sociaux et les choux gras des médias. Par sa sortie lors d’une conférence mercredi 8 janvier, M.Boussaïd a cherché à rassurer les concernés après avoir été effrayés par Abdelilah Benkirane. Pour encourager ceux qui possèdent de l’argent bien au chaud en Suisse ou ailleurs à sauter le pas, le gouvernement leur a proposé une belle carotte : le droit de garder 75% de leur fonds en devises au Maroc et le reste en dirhams. Si Malgré cette carotte, les rapatriements d’argent escomptés, à savoir 5 milliards pendant la première année, ne sont pas au rendez-vous, les services de Boussaïd seront-t-il tenté d’utiliser de manière courageuse les gros moyens juste contre les petits planqueurs ?

à lire aussi :
Les notaires parlent patrimoine et succession !
Les notaires marocains et leurs confrères français se sont retrouvés vendredi 27 novembre à Rabat pour débattre des régimes matrimoniaux des couples et la...
Cosumar : cap sur l’Afrique
Cosumar a été pré-qualifié suite à un appel international à manifestation d’intérêt lancé par le gouvernement camerounais pour la...
Les taux se resserrent sur CDM
Les résultats au premier trimestre 2015 du crédit du Maroc (CDM) ne sont pas brillants: une baisse d’environ 43% du RNPG, passé de 77 MDH au premier trimestre 2014 à...
Les USA à fond (s) avec le Sahara
Le congrès américain a appelé le secteur privé US à investir au Maroc y compris au Sahara, sans distinction entre le nord, l’est, l’ouest et le sud du...