Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Souriez vous êtes reconnu !
La police marocaine serait intéressée par l’acquisition d’un logiciel de reconnaissance faciale. Ce software, assez onéreux mais très précis et utile dans le domaine de la lutte contre la criminalité, banditisme mais aussi les actes de vandalisme, s’inscrit dans la suite logique de la généralisation de la carte nationale d’identité biométrique. Techniquement, le gadget détecte un visage et met un nom dessus en procédant par le calcul de mesures entre une série de points caractéristiques disposés sur un faciès. Ces points représentent les positions des yeux, du nez, ou de la bouche. des lignes virtuelles sont tracées entre ces points, ce qui permet d’obtenir une géométrie du visage à identifier. A ce stade, il devient possible de comparer ces mesures avec celles faites sur une image ou une série d’images modèles et le tour est joué.

à lire aussi :
La dernière blague de Benkirane
  Il y a trois mois environ, Abdelilah Benkirane a rencontré un juif marocain qui se prénomme Paul aux obsèques d’une personnalité au cimetière Chouhada...
Malabo bat Ebola
Mis à part quelques ratages dans l’organisation de la CAN 2015, la Guinée équatoriale a assuré, de l’avis des observateurs. Notamment en ce qui concerne la...
Un bon premier semestre pour Attijariwafa bank
 Grâce à une légère reprise de la croissance des crédits et par la baisse du coût du risque au Maroc, le groupe Attijariwafa bank (AWB) affiche au 30 juin...
Coca invente Caca cola
La police nord-irlandaise a lancé ce mardi une enquête des plus invraisemblables. Le quotidien britannique The Guardian rapporte en effet la découverte de ce qui semble être...