Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Souriez vous êtes reconnu !
La police marocaine serait intéressée par l’acquisition d’un logiciel de reconnaissance faciale. Ce software, assez onéreux mais très précis et utile dans le domaine de la lutte contre la criminalité, banditisme mais aussi les actes de vandalisme, s’inscrit dans la suite logique de la généralisation de la carte nationale d’identité biométrique. Techniquement, le gadget détecte un visage et met un nom dessus en procédant par le calcul de mesures entre une série de points caractéristiques disposés sur un faciès. Ces points représentent les positions des yeux, du nez, ou de la bouche. des lignes virtuelles sont tracées entre ces points, ce qui permet d’obtenir une géométrie du visage à identifier. A ce stade, il devient possible de comparer ces mesures avec celles faites sur une image ou une série d’images modèles et le tour est joué.

à lire aussi :
Rixe de bar à l’Istiqlal
La réunion des organisations parallèles de l’Istiqlal du samedi 1er avril à Rabat a tourné au pugilat et aux actes de vandalisme. à voir ces scènes de...
La Samir importe
Après avoir longtemps reproché aux distributeurs locaux de s’approvisionner directement sur le marché étranger bien que le secteur des hydrocarbures soit...
Coca invente Caca cola
La police nord-irlandaise a lancé ce mardi une enquête des plus invraisemblables. Le quotidien britannique The Guardian rapporte en effet la découverte de ce qui semble être...
Nos baudets sont compétitifs
Un produit marocain est convoité particulièrement par la Chine : les ânes ! Voilà qui est de nature à booster le commerce entre les deux pays largement favorable...