Dernière minute ...
La résolution sur le Sahara adoptée à l'unanimité le 28/4/17 par le conseil de sécurité, le mandat de la Minurso prorogé d'un an Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Un attentat le 20 avril contre un car de police sur les Champs Elysées, 1 policier tué et 2 autres blessés Attaque chimique en Syrie: La Russie oppose son veto au conseil de sécurité L'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg fait au moins 14 morts Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Ouac-Ouac
«L’autre victime de chaâbi» sous les verrous
Le calvaire de Jean-Marie Périchcot, l’homme qui a déposé plainte contre Miloud Chaâbi pour escroque-rie et dont le Canard a relaté la mésaventure, conti-nue. Cet agriculteur français qui avait loué un terrain à vocation agricole au parton d’Ynna holding avant de s’apercevoir que ce bout de terre appartenait au domaine public, s'est retrouvé bizarrement sous les verrous. Une arrestation intervenue au lendemain de la sortie de l’article du Canard (N°320) sur cette affaire le 29 novembre. Simple coïncidence ?
Interpellé par des éléments de la gendarmerie, l’agriculteur a comparu, dans le cadre d’une procédure engagée contre lui par Miloud Chaâbi, devant le procureur général près le tribunal de première instance de Souk El Arbaa. Ce dernier le déférera en-suite devant le juge d’instruction pour audition. En demandant son inculpation pour dilapidation de biens saisis, le procureur général exige que le prévenu soit placé sous surveillance judi-ciaire, nous explique l’avocat de l’agriculteur, Me Zoheir Sdor. Mais à la surprise générale, poursuit l’avocat, le juge d’instruction ordonne la détention préventive à l’encontre de Jean-Marie Périchcot. Me Sdor a aussitôt saisi la cour d’appel de Kénitra pour faire libérer son client, dont la plainte contre Chaâbi et sa famille pour escroquerie avait disparu entre-temps avant d’être retrouvée en début de semaine par l’avocat lui-même. «Il est inconcevable qu’on poursuive mon client pour dilapidation de biens saisis alors qu’on n’a pas encore eu de jugement de vente aux enchères. En plus, M. Périchcot n’a rien vendu. La partie de la récolte manquante appartenait à son associé qui, en dépit de l’opposition de mon client, s’en est servi. Mon client ne peut être tenu comme responsable», explique Me Zoheir Sdor.Jean-Marie Périchcot a, rappelons-le, loué de chez le patron d’Ynna holding un terrain à vocation agricole situé à Sidi Alal Tazi dans la région de Kénitra pour une durée de cinq ans à rai-son d’un loyer annuel de 780.000 dh. Le contrat de bail est signé le 19 décembre 2011 entre Miloud Chaâbi à titre personnel et en tant que mandataire des membres de sa famille et la société Errecaldia de M. Périchcot. Lorsqu’il apprend que ce terrain appartient à l’Etat et non à M. Chaâbi, l’agriculteur français décide de porter plainte pour escroquerie. Chaâbi a riposté en lui envoyant une mise en demeure pour le sommer à s’acquitter du loyer de la deuxième année. Une démarche qui sera suivie en juillet 2013 d’une saisie-conservatoire sur la récolte de l’exploitation constituée principalement d’arbres fruitiers. de victime, il devient accusé. depuis la prison, Périchcot crie à l’injustice.

à lire aussi :
Troubles troublants
Les événements qui secouent El hoceïma à intervalles réguliers commencent à préoccuper sérieusement les pouvoirs publics. Les affrontements du...
Laftit pour désamorcer la colère
Pour sa première mission après sa nomination comme ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué Noureddine...
Diplomate ou psychopathe ?
Un fonctionnante de l’ambassade américaine à Rabat est au centre d'un fait divers assez grave que quelques sites électroniques, notamment Yabilidai, ont relatée et...
Toilettes bio
Une révolution est en train de naître dans le domaine des chiottes. «Il s’agit de latrines totalement étanches et isolées du milieu extérieur.»,...