Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
A marrakech, un palmarès ordinaire
Han Gong-ju
De l'avis de bien des critiques, la 13e édition du Festival international du filmde Marrakech a livré une cuvée riche en diversité. Et c’est le filmsud-coréen "Hong Gong-Ju" du réalisateur Lee Su-Jin qui a raflécette année l’Etoile d’or. Surprise ? Pas vraiment ! Véritable mine d’or de cinéastes talentueux, la Corée du Sud est désormais incontournable dans les festivals de cinéma du monde entier. Du Grand Prix décerné à Old Boy de Park Chan-wook à Cannes en 2004 aux Lions d’argent (Loca-taires, 2004) et d’or (Pietà, 2012) de Kim Ki-duk à Venise, les cinéastes coréens emballent la cinémas-phère mondiale. "Hong Gong-Ju" est un film poignant, touchant et plein d'émotions avec en prime une prestation fabuleuse de l’actrice principale, Chun Woo-Hee (Han Gong-Ju). Ce long-métrage raconte l'histoire d'une jeune fillequi se cherche dans un monde qui lui est étranger. Cette lycéenne se retrouve impliquée malgré elle dans une histoire sordide. Délaissée par ses parents et contrainte de s’inscrire dans un autre établisse-ment, elle emménage chez la mère d’un enseignant. Victime des circonstances et n’ayant rien à se reprocher, Gong-Ju doit tout faire pour éviter d’attirer l’attention sur elle. Mais un jour, Eun-Hee, une nouvelle camarade de classe qui fait partie du club de chant du lycée, découvre les prédispositions de Gong-ju au chant et décide de lui proposer d’intégrer la chorale de l’établissement. Quinze films étaient en compétition dont "La marche", du Français Nabil Ben Ydir, "Viva la liberta", de l'Italien Roberto Ando, "Hotel", de la Suédoise Lisa Lang Langset. Cette année, deux filmsont rafléle Prix du jury, "Blue Ruin" de Jeremy Saulnier et "Swimming Pool", le premier long métrage de Carlos Macha-do Quin. Avec son film"Medeas", l’Italien Andera Pallaoro a remporté le Prix de la meilleure mise en scène. L'actrice suédoise Alicia Vikander s’est adjugée le Prix d'interprétation féminine pour son rôle dans le film"Hotel" tandis que le jeune acteur marocain, Slimane Dazi, s’est illustré avec son rôle dans le film "Fièvres" de HichamAyouch.
Meriem EL YOUSSOUFI

à lire aussi :
Ghizlani sculpte la terre
 L’artiste-peintre, sculpteur et poète Mustapha Ghizlani expose ses œuvres récentes à la Fédération des œuvres laïques (FOL) de...
La gloire de mon père
A vec son dernier livre « Même pas mort», paru aux éditions Le Fennec, Youssouf Amine Elalamy propose un voyage mélancolique. Une quête initiatique au cours de...
Le prisonnier de Rachid Khaless
Avec "Quand Adam a décidé de vivre", son dernière œuvre parue aux éditions la Croisée des Chemins, Rachid Khaless nous plonge dans un univers hostile,...
Holmarcom célèbre l’art africain
 Dans la continuité de son action en faveur de l’artisanat et le design, le groupe Holmarcom propose aux visiteurs de sa galerie H, du 24 novembre 2017 au 28 juillet 2018,...