Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
M’dina bus écrase ses chauffeurs
 Une scène pour le moins insolite a fait récemment le tour des M’dina Bus de Casablanca (ligne 19) tenant à la main un parapluie tout en conduisant son bus de l’autre main. Cette vidéo diffusée à grande échelle, qui a révélé au grand jour les conditions de travail calamiteuses des conducteurs et l’état catastrophique de la flotte, a valu au chauffeur d’être licencié sans autre forme de procès par les dirigeants de cette entreprise très défaillante alors qu’il n’a fait que se protéger contre la pluie qui pénétrait copieusement par le toit du bus criblé de fissures. La victime s’est défendue en expliquant avoir recouru au parapluie après que ses demandes introduites auprès des responsables de procéder aux réparations nécessaires soient restées lettres mortes. L’employeur a justifié le licenciement abusif du chauffeur par son geste de ne tenir le volant que d’une seule main considéré de nature à mettre en danger la vie des passagers. On ne savait pas que Chrouate et compagnie dont les véhicules polluants et déglingués (qui provoquent des accidents mortels quand ils ne tombent pas en panne au milieu de la chaussée) se soucient à ce point de la vie de ses usagers ? Quand les dirigeants de M’dina Bus se mouillent c’est pour virer de pauvres employés qu’ils transforment en bouc-émissaires d’une gestion scandaleusement chaotique.

à lire aussi :
Gouvernement mis à rude épreuve
Devant la Chambre des Conseillers, Saad Eddine Al Othmani a présenté ses excuses pour les déclarations malheureuses de certaines de ses ministres au sujet de la campagne de...
On casse du ministre !
La série noire continue pour les ministres du gouvernement Benkirane. Après le Premier ministre qui a failli être pris à partie par un groupe de diplômés-chômeurs en...
Déballage à l’eau de rose
 Scandale à l’Union des écrivains du Maroc (UEM) où certains membres lavent leur linge sale en public. Celle qui a ouvert les hostilités s’appelle...
Ech-Chellalate, un bidonville habité par des voix
Mardi 6 janvier, le Roi Mohammed VI présidait à la commune rurale Ech-Chellalate à Mohammedia, le lancement de deux projets urbanistiques, l’un initié par Al...