Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Nuit d’horreur dans un train de Lakhlie
Les passagers du train OujdaCasablanca ne sont pas près d’oublier la nuit d’horreur qu’ils ont vécue samedi 27 octobre à cause des intempéries. La coupure d’électricité plongea les wagons dans l’obscurité totale que seul des faisceaux de la foudre viennent éclairer furtivement par intermittence. Le train s’immobilisa tout à coup vers 3 heures du matin à Bouknadel, là où s’est noué deux semaines plus tôt un drame ferroviaire qui a provoqué une dizaine de morts et plus de 100 blessés. Se savoir à l’arrêt dans ce lieu précisément n’était pas de nature à rassurer… Bien au contraire. Une peur panique s’empara des voyageurs et leur cœur battit la chamade lorsque plusieurs compartiments furent inondés. L’eau entra de partout, y compris des fenêtres aux vitres cassées et des portes qui ne sont pas étanches. Pour éviter d’être mouillés jusqu’au cou et d'être électrocutés, certains voyageurs ont recouru à des moyens de bord pris fébrilement dans leurs bagages pour fermer les ouvertures… Au milieu de ce décor d’épouvante qu’on dirait sorti droit d’un roman de Stephen King aggravé par des éclairs qui projetèrent des ombres sur différentes parties du grain, les passagers était livrés à eux-mêmes. A leur propre sort. Certains d’entre eux n’étaient pas loin de penser qu’ils ont embarqué dans un train hanté. Par des décennies de négligence de l’ONCF ? 

à lire aussi :
L’embarras de Jettou
 Les magistrats de la Cour des comptes sont dans l’embarras total. Ils ne savent pas exactement ce qui est attendu d’eux comme travail à faire au sujet du rapport qui leur a...
Stade nul et hors jeu
 A chaque match de football à Casablanca, c’est la même pagaille indescriptible qui sévit au-delà du supportable  dans le quartier Maarif et ses abords....
Ces camionneurs qui ne tiennent pas la route
La grève des transporteurs routiers n’en finit pas de prendre en otage plusieurs secteurs. A commencer par celui des fruits et légumes ainsi que la filière de la volaille....
Les migrants clandestins se mettent en scène
L’immigration clandestine n’est plus considérée comme un acte honteux que l’on cache. Les candidats au hrig en tirent même une fierté allant...