Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Le monde magique de Loubaba Laalej
A l’initiative de l’Association Essaouira -Mogador, l’artiste peintre et écrivaine Loubaba Laalej expose ses œuvres récentes sous le signe «émergence fantastique» du 13 au 20 octobre courant à la galerie Tayeb Saddiki de Dar Souiri. Sur cette exposition individuelle, l’artiste nous a confié : «Essaouira, carrefour des cultures et des civilisations. Ville historique des marins et des pêcheurs. C’est la ville des artistes par excellence. Cette ville sereine et sécurisante est celle des Chiadma Regraga arabophones au nord et des haha berberophones au sud. Cette ville cosmopolite est symbolisée par le faucon d'Eléonore qui a migré en son île pour nous rappeler que les frontières sont une notion humaine. Lui, qu’aucun obstacle n'arrête, plane au dessus de la ville, la protège, tout en devenant son espèce protégée. Les gnaouis attirent à leur festival annuel le monde entier dont les maîtres de cette discipline artistique apportent leur note colorée. Cette ville m'a ouvert ses portes, je lui ouvre mon coeur de gratitude. J’y exposerai jusqu’au 20 octobre 2018 les toiles de ma période fantastique pour une ville si fantastique. ». Tantôt poétique, tantôt teinté de magie, l’univers unique de l’artiste- peintre Loubaba Laalej ne vous laissera pas de marbre. Fantasmagorique, son univers est fait de légendes qui cohabitent dans un espace à priori néo-réaliste en hommage à la ville mythique Essaouira, son imaginaire et son oiseau légendaire « Faucon de L’Eléonore». Comme tout artiste de l'art fantastique, Loubaba Laalej possède son propre terrain fertile en thèmes et en sujets mais la faculté première utilisée est son imagination débridée. Elle a dans son actif plusieurs expositions au Maroc et à l’étranger ainsi qu’un nombre représentatifs des livres d’art et des anthologies: Mes univers, fragments, Matière aux sons multiples, Malhoune et peinture…

à lire aussi :
Virtuosité romantique aux concerts de l’OPM
Le concert d’ouverture de la saison musicale de l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM), sous le thème «Religions à l’unisson», dirigé par le...
Un « Dauphin d’Argent » pour Dounia Benjelloun
 Dounia Benjelloun- Mezian s’est vu remettre le Dauphin d’Argent lors des « Corporate Media & TV Awards» dans la catégorie « Mode de vie, Arts, Musique...
Aicha El Basri s’illustre aux Emirats
a romancière marocaine Aicha El Basri vient de gagner le prix du meilleur roman arabe dans le cadre du 37e Salon international du livre de Charjah, aux Emirats Arabes Unis pour son œuvre...
Les halqas philosophiques reviennent
 La Nuit des Philosophes revient au Maroc pour une quatrième édition. L'événement, qui rassemble chaque année depuis quatre ans des penseurs, philosophes et...