Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Myopie politique
On ne sait pas encore si la chute mortelle dimanche 7 octobre du non-voyant Sabir El Haloui est la conséquence d’un accident tragique ou d’un acte de suicide. Seule l’enquête pourra le déterminer. Reste que le lieu du drame qui a suscité un grand émoi parmi l’opinion a ajouté à la consternation générale: Le bâtiment du ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social. La victime, qui était accrochée à son portable sur le toit du bâtiment, est tombée au cœur de ce département dirigé par la PJD Bassima Hakkaoui aux abords duquel un groupe de non-voyants observait un sit-in depuis près de deux semaines pour réclamer du travail conformément au quota de 7% qui leur est réservé dans la fonction publique et que le gouvernement actuel qui regarde ailleurs n’a pas respecté. Au fait, comment se fait-il qu’un groupe de protestataires qui plus sont des nonvoyants a pu prendre le contrôle de tout un ministère et s’installer sur le toit du bâtiment? Où sont passés les vigiles censées sécuriser les accès au bâtiment et les forces de l’ordre supposées intervenir pour mettre de l’ordre dans cette pagaille? Pourquoi la ministre islamiste n’a pas interagi rapidement avec les revendications des protestataires ? A quoi sert Bassima et son ministère s’ils sont incapables de caser une population en détresse sociale ? La Coordination nationale des non-voyants et diplômés chômeurs a fait endosser à Mme hakkaoui la responsabilité de la mort de leur collègue. Laquelle hakkaoui a attendu le lendemain pour s’exprimer sur la tragédie qui s’est produite au cœur de son ministère, se contentant de présenter ses condoléances à la famille de la victime. Même pas le courage et la délicatesse de le faire les yeux dans les yeux ?
 

à lire aussi :
Fifa : Le Maroc gagne des «remords »
 Faouzi Lakjaâ s’en va répétant que le tweet de soutien tardif (22 février) du président déchu de la Fifa Joseph Blatter à la candidature du...
Doukkali agit enfin !
Une série de postes sont à pouvoir dans l’administration de la Santé. Ainsi en a décidé le ministre de tutelle Anas Doukkali qui a signé un appel de...
La loi Moulahom sur les sacs en plastique finit en cul-de-sac
Plus de deux ans après son entrée en vigueur, la loi Moulahom sur les sacs en plastique finit en cul-de-sac. Les sacs en plastique qui ont visiblement la peau dure sont toujours en...
Scrutin décoiffant à Mohammedia
Après avoir été livrés lors des communales de 2016 à un blaireau, infirmier de son état déchu par la justice, les habitants de la ville viennent...