Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
L’OCP joue la carte de la proximité
Fidèle à son engagement auprès des agriculteurs locaux, le groupe OCP a lancé, mercredi 26 septembre 2018, à Had Lebkhati (Province de Safi), dans le cadre la campagne agricole 2018-2019, l’opération « Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb ». Il s’agit d’un nouveau dispositif de proximité qui prévoit des actions ciblées dans 28 provinces du royaume. Il intègre un laboratoire itinérant d’analyse de sol, des plateformes de démonstration ainsi qu’une offre de formation et d’accompagnement adaptée aux besoins de l’agriculteur. Pour les besoins de ce programme global de bonnes pratiques, capitalisant sur les caravanes agricoles précédentes, le leader mondial de la production des engrais phosphatés mobilise une trentaine d'ingénieurs agronomes chargés d’assurer en amont le suivi auprès des agriculteurs et des experts installés en permanence dans 20 provinces. Forte de 28 escales visant à faire la promotion d’une fertilisation raisonnée auprès de quelque 450 fellahs, cette première étape, étalée sur 3 jours, touche des cultures aussi diverses que les céréaleslégumineuses, l’oliveraie et le maraîchage. Avec en parallèle des analyses de sol effectuées à titre gracieux par le laboratoire itinérant d’OCP qui à l’issue de cette opération remettra les recommandations de fertilisation nécessaires aux fellahs. Outre le laboratoire d’analyse, ce dispositif de proximité inclue des plateformes de démonstration ainsi qu’une offre de formation et d’accompagnement adaptée aux besoins des travailleurs de la terre. Il englobe aussi le programme AgriPlateformes qui prévoit le déploiement de 1.000 plateformes de démonstration durant la campagne en cours. C’est un programme expérimental de formation et à d’information sur les meilleures pratiques agricoles. «L'OCP met en place cette plateforme pour accompagner l'agriculteur qui est l’acteur-clé du changement. Ce dispositif est une composante du programme Al Moutmir qui porte sur l’engagement du groupe en faveur du développement de la filière agricole au Maroc», fait valoir Fatiha Cherradi, responsable marché local et développement agricole au sein de l’OCP. En amont, le groupe phosphatier a élaboré une carte nationale de fertilisation, fruit d’une coopération soutenu d’un consortium scientifique composé de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II et l’École nationale d’agriculture de Meknès.
 
Savoir
 
Ce travail a été couronné par la mise en place de 11 formules régionales. D’autres suivront au fur et à mesure. « Ce projet a consisté en l’analyse de pas moins de 33.000 échantillons de sols. Des données permettant aujourd’hui un meilleur ciblage en macronutriments de 7,12 millions d’hectares. Grâce aux recommandations de la carte de fertilité des sols, 11 formules NPK Blend régionales adaptées aux types de cultures et aux besoins des sols ont été développées», explique-t-on. Pour plus d’efficacité, l’OCP est allé jusqu’à intégrer dans son approche partenariale novatrice des solutions personnalisées élaborées sur place par les distributeurs en se basant sur les résultats d’analyses effectuées sur le terrain. Des applications mobiles favorisant un accompagnement personnalisé et des smart blenders seront distribués par l'OCP à travers le Royaume pour encourager davantage les produits améliorés en azote, potassium et en zinc.«Nous accompagnons les agriculteurs de la région pour mieux connaître leurs attentes, les conseiller quant au choix des fertilisants et les former aux techniques et compétences managériales», souligne une ingénieure agronome de la délégation d’El Jadida. Ces spécialistes mettent également en avant l'offre produits disponible chez les partenaires fabricants-distributeurs du groupe OCP. Dans le cadre de ce nouveau dispositif, l'OCP mise sur le canal numérique pour toucher 1,5 million de fellahs pour un partage à grande échelle du savoir scientifique et la promotion d’une agriculture prospère et durable.
 
Jamil MANAR

à lire aussi :
Le crash d’une imposture
 Une vérité éclatante a émergé des décombres de l’appareil de l’armée algérienne qui s’est écrasé mercredi...
Controverse
L'une des controverses théoriques les plus anciennes est celle qui oppose libre-échange au protectionnisme.  La décision prise récemment par le Président US de...
Le souverain communique sur l’état de sa santé
 Dans un communiqué diffusé par son staff médical lundi 26 février, S.M le Roi Mohammed VI a subi le même jour à la clinique Ambroise Paré...
Tribune libre : La clarification
Le champ politique national continue à être traversé par un brouillard intense rendant la visibilité difficile voire impossible. Ce qui ne fait qu’élargir la...