Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Pas de coup de food chez Yoka Sushi!
Tant que se poursuivent les jours ensoleillés, le Bec Tranchant continue de s'envoler vers divers horizons culinaires. Il atterrit cette fois-ci à Rabat. Si la capitale est plutôt calme en apparence, elle regorge de petits restaurants aussi proprets qu'organisés En se promenant dans les ruelles du quartier de l'Agdal, nous sommes tombés sur la version r'batie du restaurant asiatique, Yoka Sushi. Au vu de la chaleur qui sévit encore et du plaisir incommensurable que procure la consommation du poisson, nous n'hésiterons pas une seconde à nous attabler. A nos risques et périls évidemment. L'établissement s'étend sur un rez-de-chaussée et un étage. Le volatile qui aime humer l’air frais prend place en terrasse, surtout qu’elle est vide à cette heure-ci de la journée (15h00). Les surprises ne tardent pas à arriver. Malgré le fait que nous soyons sous les yeux de toute l'équipe, il faudra attendre un bon quart d'heure avant de se voir proposer le menu. De surcroît, si l'attente est longue, elle se fait incessante et insupportable à cause des mouches qui ne cessent de nous tourner autour. Envoyée exprès par la maison pour nous tenir compagnie et atténuer notre exaspération ? La terrasse du restaurant en est pleine, alors qu'un simple produit nettoyant suffirait à les faire disparaître. Mais soit, nous ne sommes pas là pour parler ménage! Le Bec Tranchant commande un verre de jus d'ananas pour commencer son repas. Le breuvage n'arrive qu'après 25 longues minutes. Une horreur! Ce dernier était industriel et pas naturel comme le sous- entendrait le prix du verre à 25 dirhams. Et puis pas besoin en principe d’attendre longtemps pour se faire servir ce prêt-à-boire synthétique ? Cette terrasse a tout de même un bon côté, celui d’offrir une vue dégagée sur la cuisine. Ce qui nous permet de voir depuis notre siège les aliments surgelés sortis de sachets avant d'être travaillés. Ce qui nous enlève l’appétit d’enfer du départ et ne nous laisse pas de glace. Arrive la soupe de crevettes et calamars... surgelés bien sûr. Pourquoi changer une formule qui donne froid dans le dos? Voilà déjà une bonne heure que nous sommes à table et que le plat principal n'a pas encore été livré. Patience, la formule Crazy Roll arrive enfin... mais à vrai dire, à force d'attendre, nous n'avions plus du tout faim. La formule comportait 4 Ebi Tempura Rolls, 6 Maki crevettes, 4 Ebi Tobiko, 4 Fresh Rolls, 4 Sashimis de saumon, 4 Rolls végétariens. Oui avouons-le, cette partie du repas était délicieuse, fraîche et nous n'avons pas eu de mauvaise surprise de digestion (même s'il s'agissait, pour la plupart d'aliments surgelés). Malheureusement le temps d'attente et les produits industriels font oublier qu'autrefois il s'agissait d'un excellent restaurant de la capitale dans lequel il était très difficile de trouver une place. Fini le coup de food. Les temps ont bien refroidi…
 
le Bec Tranchant 
 
 

à lire aussi :
MDMA, la nouvelle drogue de l’amour qui fait rage au Maroc
C’est la nouvelle coqueluche de la jeunesse casablancaise et tangéroise en particulier : La « drogue de l’amour », plus connu sous le nom de MDMA...
Fusillade meurtrière sous les palmiers : Marrakech connection
 Marrakech n’est plus seulement une cité mondialement connue où il fait bon séjourner sous les palmiers. Mondialisation et ouverture obligent, elle est devenue le...
La nouvelle politique d’accueil à l’algérienne
Comme on pouvait s’y attendre, l’Algérie poursuit sa politique hostile envers le Maroc. Et cette fois-ci, ce sont les pauvres Marocains installés sur le sol algérien...
Souriez, vous êtes filmés !
Après la mode des postes de télévision Full HD qui transmettent sans arrêt des matchs de foot, celle des espaces Wifi pour les accros au surf sur le Net, les cafés...