Dernière minute ...
Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le Maroc sous-alimenté
Contrairement à ce que l’on peut penser, la sous-alimentation sévit toujours au Maroc réputé pourtant pour son abondance alimentaire. Et c’est l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la FAO, qui le dit dans son rapport 2018, publié récemment. Entre 2015 et 2017, cette organisation a recensé quelque 1,4 million de sous-alimentés au Maroc contre 1,9 millions en Algérie, 4,6 millions en Égypte et 10 millions au Soudan. La malnutrition n’épargne pas non plus le Royaume confronté, selon l’enquête de la FAO, comme nombre de pays africains au « retard de croissance chez l’enfant et « l’obésité chez l’adulte ». En 2016, près de 5,9 millions de Marocains étaient considérés obèses contre 4,8 millions en 2012. A en croire le rapport onusien, le Maroc présente une prévalence pour l'obésité chez l'adulte supérieure à 20% et figure parmi les pays affectés par diverses formes de malnutrition aux côtés de l'Algérie, de la Tunisie mais également de la Serbie, dans le chapitre consacré à la prévalence de l'obésité infantile égale ou supérieure à 10%. Il va sans dire que la sous-alimentation et le surpoids constituent les symptômes d’un modèle alimentaire déréglé nourri à la malbouffe et aux produits industrialisés. Les Marocains, enfants comme adultes, sont en effet de plus en plus nombreux à occidentaliser leur manière de se sustenter. Une dérive qui doit interpeller les responsables de la santé et les pousser à faire contrepoids à ce fléau ravageur. Par ailleurs, pas moins de 821 millions de personnes en 2017, soit une personne sur neuf, souffre de la faim, révèle le rapport. «La faim est en hausse depuis ces trois dernières années, marquant de ce fait une régression vers les niveaux enregistrés il y a près de dix ans. Cette régression signifie que plus d’efforts doivent être faits, pour atteindre l’objectif Zéro Faim d’ici 2030 », indique le rapport de la FAO. Dans un monde en surproduction alimentaire capable de nourrir toutes les bouches humaines et même extraterrestres, il s’agit là d’un grand paradoxe.
 
 

à lire aussi :
Très cher cahier
En ce début de rentrée scolaire, les prix des cahiers scolaires importés ont connu un renchérissement dénoncé par certains parents...
L’Algérie planche…
 Le dernier candidat en date à la reprise de la défunte Samir, un groupe chinois de Hong Kong, a jeté l’éponge avant même d’avoir...
Hamri a-t-il été démissionné ?
Mais pourquoi Jaouad Hamri a-t-il quitté son poste de directeur général de l’office des changes ? A-t-il réellement démissionné comme veut le faire...
L’AMEE Primée «Emirates Energy Award pour la région Mena»
 Organisé tous les deux ans, sous la présidence de SA Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Emirats Arabes Unis, l’Emirates Energy Award promeut...