Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
L’INPT au service d’un futur numérique
 « Etre l’école d’ingénieurs de référence qui attire les meilleurs profils et forme les meilleurs lauréats, au service du développement de l’écosystème numérique », c'est la nouvelle signature de l’Institut National des Postes et Télécommunications (INPT). Ce nouveau positionnement, validé par le Conseil d’Administration de l’ANRT lors de sa session du 20 décembre 2017, est le fruit de diagnostics internes, d’entretiens avec les acteurs externes et d’une trentaine d’ateliers de travail tenus tout au long de 2017 impliquant l’ensemble des enseignants et des instances de l’école. L’objectif était d’identifier les axes d’amélioration et d’établir une analyse prospective approfondie sur les besoins des entreprises marocaines tenant compte des tendances technologiques à venir et des stratégies nationales, notamment le Plan Maroc Numeric 2020.
 
 
Pour accompagner cette nouvelle vision, le repositionnement de l’INPT se base sur trois piliers : la formation des leaders de demain dans le domaine du numérique, le soutien du développement de l’écosystème numérique, et le maintien de l’école dans une dynamique de transformation pérenne. Ainsi, le 1er pilier comprend quatre objectifs : recruter les meilleurs profils ; former des ingénieurs et des professionnels du numérique en adéquation avec les besoins du marché ; se positionner comme un hub régional pour la formation numérique et enfin faciliter l’intégration des jeunes diplômés dans le monde professionnel. En ce qui concerne le 2e pilier, il vise à mettre l’INPT au cœur de la recherche, de l’innovation et du développement technologique au service de l’écosystème numérique et à faire émerger un écosystème d’entrepreneuriat numérique au sein de l’Institut en nouant des partenariats structurants à l’échelle nationale et internationale.
 
 
 

à lire aussi :
Mauvaise nouvelle pour « la bonne »
Après avoir comparu pendant plusieurs mois en état d’arrestation, la justice a finalement acquitté le 12 juillet dernier l’employeuse de Latifa poursuivie depuis...
Musée de Maroc Telecom Allô l'histoire ?
C'est Ech-cherkiDahmali, commissaire au Musée Maroc Telecom à Rabat, qui a joué le rôle de guide à un groupe de journalistes marocains pour leur faire...
Interpoule en mission au Maroc
 Le Maroc réussira-t-il à exporter son poulet traité thermiquement dans la zone Euro ? Le verdict est attendu au courant de 2018 au terme de l’achèvement de la...
Benkirane revient
L’expédition à la retraite politique de Abdelilah Benkirane  par ses propres ouailles ne lui a pas fait perdre son mordant coutumier. Profitant de la tribune...