Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
Licenciements abusifs à Résolution Call
Pour la énième fois, les licenciements abusifs frappent les centres d’appel installés au Maroc. Cette fois-ci, c’est Résolution Call opérant à Mohammedia depuis 2005 qui a décidé de sévir contre une catégorie d’employés qui présente l’inconvénient d’être syndiqués ! La direction de l’entreprise, qui a déjà installé des conditions de travail dignes des temps de l’esclavagisme, a ouvert les hostilités depuis la création sous l’égide de l’UMUT le 28 juin dernier d’un bureau syndical. Pressions psychologiques, propos désobligeants, intimidations, harcèlement moral…Toute la panoplie de l’employeur voyou a été déployé pour les pousser vers la sortie. Comme cette stratégie n’a pas fonctionné, les dirigeants ont décidé le 5 juillet de recourir à l’arbitraire: licencier deux des sept membres du bureau, la secrétaire générale et un assesseur, sous des motifs jugés fallacieux par les victimes. Le même sort attend les autres cadres subversifs qui ont osé adhérer à un syndicat ! Pour protester contre cette atteinte frontale contre la liberté syndicale et dénoncer ces licenciements abusifs, le personnel devait organiser un sit in jeudi 12 juillet 2018 devant les locaux de Résolution Call. Filiale du groupe français Illiad Free Telecom appartenant au sulfureux Xavier Niel dont les pratiques scandaleuses ont été révélées dans la fameuse enquête de Cash Investigation sur France 2 consacrée aux centres d’appel, Résolution Call reproduit au Maroc les mêmes méthodes brutales de sa maison-mère qui possède un autre centre d’appel à Casablanca du nom de Total Call. Cette filiale avait défrayé la chronique il y a quelques années en procédant au licenciement d’une centaine d’employés pour avoir osé faire grève en octobre 2012 en guise de protestation contre leurs conditions de travail déplorables. La devise de M. Niel ? Fais-toi exploiter et tais-toi. C’est brutal et sans appel…
 
 

à lire aussi :
Richesse du sous-sol, pauvreté en surface
La production minière nationale a totalisé en 2017 quelque 35,11 millions de tonnes, contribué de 10% au PIB avec des investissements de 32 milliards de Dh et constitué...
Al Amoudi, le nouveau saigneur d'Ethiopie
Le compte à rebours a-t-il commencé pour Cheikh Mohamed hussein Al Amoudi? Après avoir plombé l’avenir de la Samir qui cherche désespéré- ment...
La douane, meilleure affaire du Maroc
Connaissez-vous la meilleure affaire du Maroc ?  Attijari ? Vous n’y êtes pas ? Marsa Maroc ?  Vous n’y êtes toujours pas ? Les carrières de sable ? Non...
Une bombe écologique nommée Mohammedia
A Mohammedia, ville située sur l’axe RabatCasablanca, ce ne sont plus les hirondelles qui annoncent le printemps, mais les vents qui soufflent chaque année violemment, apportant...