Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le Maroc persiste et signe…
Aussitôt défait par le trio américain dans sa course à l’organisation du mondial 2026, le Maroc annonce par la voix de son ministre des Sports Rachid Talbi Alami qu’il est candidat à l’organisation du mondial de 2030 ! Sans même procéder à une reddition des comptes sur cette cinquième tentative ratée, pour au moins essayer de comprendre ce qui a dysfonctionné surtout que les officiels ont vendu la victoire à la population. L'émir du Qatar Cheikh Tamim avait informé le roi Mohammed VI du "plein soutien du Qatar (...) dans le cas où le royaume présenterait sa candidature à l'organisation du Mondial-2030", selon un communiqué du cabinet royal. Mais le Royaume a-t-il réellement une chance face à l’Angleterre qui envisage de se porter candidate et au projet de candidature commune avec la Chine, le Japon et la Corée annoncé par la Corée du sud ? Sur ce dossier, le Maroc sera directement confronté au géant asiatique très fortement implantée en Afrique où il joue les premiers rôles dans le domaine des investissements et autres partenariats économiques. Entre un Maroc dont le leadership africain est incontestable et une puissance asiatique qui a déversé des milliards de dollars, les pays africains seraient appelés à faire des choix douloureux. Cinq fois candidat malheureux à l'organisation de la compétition (en 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026), le Maroc ne désespère pas de devenir le second pays du continent, après l'Afrique du Sud en 2010, à accueillir l'un des événements sportifs les plus prestigieux de la planète. Avec sa candidature "africaine" pour le Mondial-2026, le Maroc a misé sur sa géographie compacte, au carrefour de deux continents passionnés par le ballon rond, l'Europe et l'Afrique, en promettant des matchs dans le même fuseau horaire et dans un rayon de 550 km autour de la capitale économique Casablanca. Pour sa sixième tentative qui s’annonce très hypothétique, les responsables vont mettre en avant l’argument de l’ancienneté ?
 
 

à lire aussi :
Gibraltar s’ouvre surle maroc
Les professionnels du bâtiment et les opérateurs immobiliers de Gibraltar se tournent vers le Maroc pour s’approvisionner en certains matériaux comme le sable et les pierres...
La France pas solidaire
Comme le dit si bien un adage bien connu, «c'est dans le malheur qu'on connait ses véritables amis». Alors que le sud du Maroc est pris au piège de pluies torrentielles...
A quand un coup de pied dans la théière ?
L'affaire du thé et le cocktail de pesticides dont il serait arrosé dans les champs chinois risquent de rebondir sur le terrain judicaire suite à la décision de  la...
Mdina bus va droit dans le mur
 Aors que des rumeurs persistantes courent sur le retrait de la CDG du capital Mdina Bus,  la société délégataire de transport par bus à Casablanca dont...