Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Dar Naji, l’adresse pour se régaler marocain
La coupe du Monde, le match face au Portugal, les drapeaux brandis fièrement, les fans en Russie en masse… Autant d’éléments qui ravivent notre nationalisme. Casquette aux couleurs du Maroc sur la tête, le Bec Tranchant décide de faire valoir ses origines jusqu’au bout et mangera… marocain pardi ! Direction la capitale, GPS à la main pour ne point rater le restaurant typique de la ville, Dar Naji. La réputation de cet établissement le précède et nous ne pouvions passer quelques jours à Rabat sans y piquer du Bec. C’est dans le quartier vivant de l’Agdal qu’est niché l’un des établissements Dar Naji. Entrés par une petite terrasse, nous sommes accueillis avec une grande bouilloire afin de laver nos mains à l’entrée, façon Maroc vintage. Il ne faudra pas plus de deux minutes pour voir arriver les menus, dans les mains d’une serveuse vêtue d’un caftan. Tous les membres de cet établissement sont d’ailleurs habillés en moroccan style. Les menus sont collés sur de petites portes en bois. Nul besoin de les retourner, le même menu est collé de part et d’autre, pour une touche plus orientale, nous aurions aimé qu’ils soient en arabe d’un côté et en français de l’autre. Soit, de toute façon, tous ces petits plats ont l’air si goûteux, nous en salivons déjà. Ce sera finalement un trid au poulet (rfissa) et des brochettes de dinde sur charbon, commandés à 15h50 tapante. Une bouteille d’eau d’un litre et demi est posée à titre gracieux sur la table. A 16h03, les plats arrivent chauds et odorants de saveurs. La rfissa comportait une grande cuisse de poulet (morceau au choix), très très tendre et avec un arrière-goût sucré qu’on ne saurait expliquer. Le secret du Chef, chuuuut. La pâte n’était ni trop lourde, ni trop légère comme pourraient nous en servir des restaurateurs enclins à grignoter jusque sur la qualité. Les épices étaient parfaitement assorties, goûteuses en bouche, elles ne brûlaient absolument pas nos papilles. Quant à la dinde… même en la laissant refroidir elle était délicieuse. Tout est dans le choix des épices ! Un coup d’œil sur les desserts? Non, les plats sont très consistants. Nous avons tout de même été légèrement déçus de ne pas trouver davantage de desserts marocains, tels que des oranges à la cannelle ou encore des pastillas au lait (seuls des gâteaux sont proposés). Passage au thé oblige. On ne s’assoit pas dans un restaurant marocain sans en tester la boisson nationale. Comment dire… Il est tout d’abord servi d’une main de maître par la serveuse qui monte la théière à des hauteurs incroyables. Une vraie chorégraphie à filmer ! Ce thé, outre ce bonheur des yeux, était délicieux à souhait, lui aussi très bien dosé… vraiment le Chef mérite toutes nos félicitations. Pour deux plats, deux boissons et un thé, la facture s’élève à 149 dirhams. Les prix sont très abordables et la salle permet des rendez-vous d’affaires ou familiaux. Malgré une salle pleine, les employés ne se laissent pas déborder et surveillent d’un œil discret et attentif les moindres gestes du client.
 
Le Bec Tranchant
 
 

à lire aussi :
Mondial 2026 : Le Maroc décroche une défaite glorieuse
C’est la douche froide dans le camp marocain. Mercredi 13 juin, la déception se lisait sur les visages de Moulahom Hafid et compagnie qui s’efforçaient de faire contre...
Les passes de Bennani
S'il n’avait pas existé, il aurait fallu le créer. Il s’agit de l’inénarrable président du MAS Marouane Benanni qui a profitéd’une rencontre...
Satan à Beni Mellal
Pour une fois la baraka a souri à une enfant de 8 ans qui a failli connaître un sort dramatique à Beni Mellal. Dans la matinée du dimanche 9 juillet, les résidents...
Trump président Sauve qui peut !
Beaucoup de Marocains installés aux USA n’ont pas attendu la victoire scandaleuse de Trump pour pré- parer leurs valises. Selon des membres de plusieurs familles installées...