Dernière minute ...
Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Procès du Rif : La justice a-t-elle eu la main lourde ?
Au terme d’un procès-fleuve qui duré près de 9 mois, le tribunal pénal de Casablanca a rendu tard dans la soirée du mardi 26 juin dans le dossier des manifestations du Rif. Les quatre meneurs du mouvement, Nasser Zefzafi, Nabil Ahmjiq, Ouassim Boustati et Samir Ighid, ont été condamnés à 20 ans de prison ferme pour "complot visant à porter atteinte à la sécurité de l'État", un chef d’accusation passible selon la loi de la peine de mort. Les cinquante autres accusés ont quant à eux écopé de peines allant de 15 à 1 an de prison. Sur les réseaux sociaux, c’est la consternation. Matinée de colère, l’indignation est très forte. En substance, les internautes ont jugé que les peines de 15 à 20 ans ferme prononcées sont disproportionnées dans une affaire où les accusées ont réclamé tout en criant bruyamment leur désespoir de meilleures conditions vie pour la population rifaine. Certains ont considéré que ces condamnations lourdes ont gâché la joie collective suscitée par la prestation honorable du Onze national dans le Mondial russe.
 
 

à lire aussi :
Le Marocain qui a dynamité la république
En quelques secondes, Alexandre Benalla est passé subitement de statut de garde du corps d’Emmanuel Macron, à celui de bombe politique risquant de dynamiter sa présidence....
Ecole enfarinée
Par les temps qui courent, le moindre problème tourne au psychodrame, amplifié par les réseaux sociaux qui créent al polémique et l’entretiennent à...
La France s’emmêle les plumes
La France et le Maroc ont évité de justesse une nouvelle tension politico-diplomatique semblable à celle provoquée par la convocation du patron de la police marocaine et...
L’Anapec crée un emploi pour son nouveau patron
Lâché par le PPS pour cause de la nomination de Anas Doukkali ministre de la Santé, le poste de directeur général de l’Anapec a été refilé...