Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Daoudi condamné à rester ministre !
Démissionner n’est pas marocain. Le cas Lahcen Daoudi qui a demandé à quitter le gouvernement suite à sa participation très critiquée au sit-in du personnel de Centrale Danone organisée mardi 5 juin devant le Parlement restera finalement en fonction. Après avoir accepté via un communiqué la démission du ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, le secrétariat général du PJD réuni sous la présidence de Saad Eddine Al Othmani a rendu public un deuxième communiqué où il nie avoir reçu une quelconque demande démission du « frère et docteur Lahcen Daoudi», encore moins «débattu de la demande » de sa démission. Ce rétropédalage flagrant est intervenu après que les ténors islamistes ont été invités à bien lire la Constitution qui dans son article 47 stipule en effet que seul « le roi peut, à son initiative, et après consultation du chef du gouvernement, mettre fin aux fonctions d’un ou de plusieurs membres du gouvernement. Le chef du gouvernement peut demander au roi de mettre fin aux fonctions d’un ou de plusieurs membres du gouvernement». Au fait, pourquoi leur frère Daoudi s’est-il empressé de demander à s’auto exclure du gouvernement ? A-t-il pris soudainement conscience de sa bourde unique dans les annales politiques nationales et internationales ou a-t-il agi sous la pression de la base du parti dominée par les radicaux de Benkirane ? En d’autres termes, M. Daoudi a-t-il été pressé de partir pour avoir commis un geste « inapproprié» qui « manquait de droiture » comme indiqué dans le premier communiqué en manifestant aux côtés des salariés de Centrale Danone ou parce qu’il a au contraire osé dénoncer publiquement la campagne de boycott des trois entreprises marocaines pilotée en sous-main par les brigades électroniques de Benkirane ?
 
 

à lire aussi :
Hafidscuela monte au tableau
Le groupe Saham se démène dans tous les sens, via sa filiale Sana Education, pour mettre le maximum d’enseignes scolaires dans son escarcelle. Il faut dire que Moulahom Hafid est...
Le Maroc persiste et signe…
Aussitôt défait par le trio américain dans sa course à l’organisation du mondial 2026, le Maroc annonce par la voix de son ministre des Sports Rachid Talbi Alami...
Le GCAM et l’OFPPT consolident leur partenariat
Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) et l'Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) son déjà liés par un solide partenariat depuis...
Premier ministre lambda !
 Abdelilah Benkirane n’est que le Premier ministre et c’est pour cette raison qu’il s’est vu interdire de faire effectuer quelques petits réa-ménagements ...