Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Jean Walter, sur les traces d'un bâtisseur
Gastines et Mathieu Robin romancent l’histoire de Jean, l’architecte à l’origine de la cité minière de Zellidja. Intitulé «Passion Zellidja, itinéraire d’un homme pressé», cette fiction retrace donc la vie au Maroc de cet architecte français de l'Entre-deux-guerres. Fils d'un entrepreneur de travaux publics, Jean Walter est diplômé en 1902 de l'École spéciale d'architecture. Blessé pendant la Première Guerre mondiale, il la termine comme attaché militaire de Clemenceau. Ayant détecté en 1925, près d’Oujda au Maroc, un riche gisement de plomb et de zinc, il fonde en 1935 la Société des mines de Zellidja à Sidi Boubeker qui lui apportera fortune et notoriété. Sa première épouse Jeanne Walter née Rigal finance la revue Plans, dont elle assure la direction de rédaction et à laquelle elle contribue. Jean Walter s’intéresse très tôt au logement social, ainsi qu’au concept de cité-jardin. Il prône l’industrialisation du bâtiment et la rationalisation de la conduite des chantiers, principes qu’il appliquera à l’architecture hospitalière. Paru aux éditions Le Fennec, «Passion Zellidja, itinéraire d’un homme pressé » suit l’histoire de Nouhad, une étudiante franco-marocaine en sciences politiques qui, suite au décès de son grand-père, rentre à Oujda le temps de l’enterrement. Etudiante franco-marocaine en sciences politiques, elle veut alors rédiger un mémoire sur Jean Walter. Cet architecte français mé- connu de l'Entredeux-guerres a fait fortune au Maroc en exploitant les mines de Zellidja. En découvrant le passé trouble et complexe de cet entrepreneur innovant et grand collectionneur d'art, Nouhad plonge dans le passé colonial du Maroc d'hier. Son enquête va peu à peu bousculer toutes ses certitudes sur le Maroc d'aujourd'hui et sur sa propre famille, jusqu'à transformer ses idéaux et son ambition.
 
 

à lire aussi :
Mohammed Kettani et le patrimoine arabe
Dans le cadre du cycle préparatoire de sa 45e session, prévue du 24 au 26 avril 2018 sur le thème «L’Amérique latine comme horizon de pensée»,...
Jacques Majorelle vu par Chantal Destrez
 «Dans ces rues, le soir, et dans ces souks, le maxillaire contracté et les yeux brillants, je reste ivre et frémissant, délirant sous la douceur des formes qui...
Bilqiss, le journal d’une condamnée
Après son roman à grand succès "Confidences à Allah", l’écrivaine franco-marocaine Saphia Azzeddine revient avec une nouvelle fiction déjà...
Yann’sine Jebli, une star est née
C’est un jeune marocain, âgé de 20 ans, Yann’sine Jebli, qui a créé le buzz sur le web ce week-end après sa participation plus que remarquée lors...