Dernière minute ...
Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Festival FICA : L'art et la manière
L'Association WAZ, en partenariat avec le Canard Libéré ont organisé du 4 au 6 mai 2018 à Agadir la deuxième édition du Festival international de la caricature en Afrique (FICA) et le deuxième concours international de caricature Maroc 2018. Cette deuxième édition a été organisée avec le soutien de la chaîne hôtelière marocaine Atlas Hospitality, le ministère de la Culture et de la Communication ; la Région Souss Massa ; la Commune urbaine d’Agadir ; le Conseil Régional du Tourisme ; l’Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa et Draa ; l’ONEE ; la R.A.M.S.A; le site Maghrebtoon et d’autres partenaires. Pour le concours de la 2ème édition dont la cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence du premier secrétaire de l’ambassade de Chine à Rabat et son staff, les organisateurs ont choisi une thématique d’une haute importance «L’eau, une ressource sous pression». Plus de 600 dessinateurs issus de 84 pays ont participé à la compétition avec des travaux formidables- dont une centaine a été exposée à l’hôtel Royal Atlas- qui ont chacun véhiculé dans un style artistique diffé- rent le même message : le caractère précieux de l’eau, une denrée de moins en moins abondante, qu’il faut préserver en évitant le gaspillage. Plus que des dessins, les visiteurs ont admiré des œuvres d’art qui méritent toutes d’être primées. Le jury de cette année a été composée des artistes de renom : Bernard Bouton, vice-président du FECO (France); Giannis Geroulias, président du FECO (Grèce) ; Emad Hajjaj, président du FECO (Jordanie) ; Zhu Cheng, président du FECO (Chine) ; Mansour Albakri (Iraq) ; Talal Nayer, président du FECO (Soudan) et Abdellah Derkaoui, viceprésident FECO (Maroc) Outre les caricaturistes marocains qui ont assisté en masse à cette 2ème édition (Larbi Sabbane, Naji Benaji, Farid Ouidder, Brahim Lamhadi, Bouchaib Debbagh, Jalal Hajir, Aissa El Wafi, Hicham Chafik, Mohamed Ajek, Youssef Khouila, Rachid Amghouz, Idelhaj Brahim, Malainine Bounila et Hamid Al Moulki), l’événement a connu la participation de trois caricaturistes chinoises : Xu Hongyan ; LV Chu Fan et Dan Dan. L’école de caricature de Sfax (Tunisie), représentée par 10 étudiants et leurs encadrants, a été l’invitée d’honneur de cette édition. Ils ont conquis le public par leur engagement dans les différentes activités du festival. La première journée a connu une affluence considérable des férus de la caricature qui sont venus apprécier les œuvres des caricaturistes exposées à l’Hôtel Royal Atlas Agadir. La cérémonie d’ouverture animée avec brio par l’artiste Fatima Zahra Azouagh a été marquée par une allocution du caricaturiste Farid Ouidder de l’Association Waz et le fondateur du Canard Libéré Abdellah Chankou. Les gagnants du concours de la 2ème édition du Fica consacrée à l’eau sont : Premier Prix du Canard Libéré de 25 000 DH : Liu Diang et JIN Xiao Xin ( Chine) Deuxième Prix Afrique, de 15 000 DH : LUC Des Cheemaeker (Belgique) Troisième Prix « coup de crayon », de 10 000 DH : Mojmir Mihatov (Croatie) Trois Prix spéciaux de 3 500 DH chacun : Kamel Berrani (Algérie) ; Mohamed Ajeg (Maroc) et Brady Izquierro (Cuba). La cérémonie inaugurale du Fica s’est prolongée tard dans la soirée avec un spectacle musical de haute facture animé par la jeune troupe folklorique «Issemgane» qui a interprété au grand plaisir du public des chants et danses du patrimoine marocain. En plus de l’exposition permanente des caricatures, le festival a rendu un fervent hommage à Larbi Sabbane, l’un des doyens de la caricature au Maroc. Le caricaturiste Naji Benaji et le critique Bouchaib Debbagh ont témoigné de l’excellent parcours artistique et militant de cet artiste talentueux qui a marqué de son empreinte l’art de la caricature au Maroc. Le Fica a consacré les journées du 5 et le 6 mai aux enfants : trois ateliers ont ainsi été organisés dans les allées de l’école Fatima Alfihrya (Agadir) ; SOS village Agadir et à l’école Communautaire de Arbiaa Sahel (Tiznit). Superbement animés par les caricaturistes invités du FICA, ces ateliers ont connu la participation de pas moins de 300 enfants (garçons et filles). Par ailleurs, le comité du FICA a organisé un voyage au profit des caricaturistes étrangers pour découvrir les richesses touristiques d’Agadir et de son arrière pays. Le FICA entend revaloriser le métier de caricaturiste et de dessinateur de presse tout en récompensant de manière symbolique la création sans frontières en matière de caricature et de dessins de presse. Avec le soutien de ses partenaires ainsi que l’engagement de ses participants qui méritent toute notre reconnaissance, le FICA ambitionne de devenir l’événement-phare de la caricature et du dessin de presse à l’échelle africaine.
Farid Ouidder
 
 

à lire aussi :
Il était une fois les légendes du sport
L a Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) vient de publier un beau livre intitulé «Le Sport au Maroc, Palmarès et Légendes». Il s’agit d’un voyage dans...
Le Prix du Maroc du Livre revient
Le ministère de la Culture et de la Communication vient d’annoncer le coup d’envoi des candidatures pour le Prix du Maroc du Livre 2018. Cette année, les organisateurs ont...
Lancement d’un centre d’études sur le droit hébraïque
 Le nouveau «Centre d’études et de recherches Abraham Zagouri» sur le droit hébraïque au Maroc sera lancé ce samedi 24 février à...
Ces mots poétiques de Maria Zaki
 Certains mots ont leur côté inoubliable, par leur sonorité, leur figuration graphique, leur présupposé imaginaire comme le terme "aimance" ; mot qu’on...