Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (133)
Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche à rétablir la mémoire à tous les jeunes musulmans.

En ce début de printemps 2018, particulièrement en retard par rapport à l’heure d’été, Mohamed James Dean fait toujours l’objet d’une expérimentation du CNRS pour le déradicaliser. Cet organisme français a missionné un doctorant marocain originaire de Khouribga pour mener « une enquête au pays ». Il doit reconstituer le parcours familial des assassins marocains de Barcelone à M’Rirt, une petite bourgade du côté de Khénifra. Depuis la nuit du réveillon de Sidi Sylvestre - cf. Canard Libéré numéro 505 – il fréquente une gente dame de la « haute ». Le doctorant la nomme Lalla Valentine. Il pensait prendre du bon temps au bled, lorsqu’un courriel en provenance de son employeur lui rajoute une nouvelle mission : encore un Marocain, naturalisé français, qui s’est suicidé dans un supermarché en entrainant dans son acte mortifère plusieurs innocents qui venaient juste faire leurs courses du vendredi….

Des dizaines d’intellectuels arabes se sont fixés comme objectif d’en finir avec les préjugés nés d’une lecture littéraliste du Coran de la Mecque, à commencer par l’idée selon laquelle les femmes seraient incapables d’aller aussi loin que les bigots barbus dans l’interprétation coranique des libertés individuelles. # Balance ton 7alouf #. Les chercheuses arabes passent au peigne fin le texte révélé et les dires que prête le natif de Bou5ara, en Ouzbékistan, au prophète Mahomet. La chercheuse marocaine Fatima Mernissi, dans sa thèse de doctorat « Sexe, Idéologie, Islam » avait déjà mis en doute ce très véridique Ouzbek Bou 5ari. Feu Fatima Mernissi a recensé tous les versets contraignants pour les femmes et a expliqué, arguments à l’appui, comment leur interprétation a été rendue caduque par le contexte moderne. Voile, héritage, mariage mixte, tutelle de l’homme sur la femme (9iwama), interdiction de la mixité dans les mosquées… Autant de certitudes héritées d’une lecture politicienne du Coran de La Mecque de la 3arabie Sa3oudite par des phallocrates sexuellement frustrés. Les politiciens, depuis l’aube de l’humanité, se sont toujours servis de la religion pour dominer le petit peuple bigot. Déviances politiciennes qui ne résistent pas à une relecture critique et contextualisée à travers le prisme des droits de l’homme du texte sacralisé. Une méthodologie à laquelle Fatima Mernissi s’est toujours tenue sans jamais manier la langue de bois.

Il faut bien mesurer l’enjeu. Le droit de Rachid Aylal de s’exprimer, c’est le droit de tous les Marocains sensés d’exister dans le Magasin. Différents, chacun avec ses besoins, ses convictions, ses croyances, ses orientations et ses valeurs. Le conservatisme du Magasin est soutenu de fait par l’Empire des Shérifs. Les Marocains vivent corsetés d’interdits basés sur une interprétation éculée des textes. Et les écrits attribués à un Bou 5ari né en Ouzbékistan en 810 sont pour beaucoup dans cette interprétation. La liberté de conscience inscrite noir sur blanc dans la constitution marocaine mérite que les dires prêtés à Mahomet soient questionnés à la lumière des connaissances de 2018. Si la viande pourrit, c’est à cause des micro-organismes, que Pasteur a découverts, et non à cause des israélites, comme le rapporte cet Ouzbek :

لولابنوإسرائيللميخبثالطعامولميخنزاللحمولولاحواءلمتخنأنثىزوجهاالدهر

« S’il n’y avait pas eu les Israélites la nourriture ne s’altérerait pas et la viande ne pourrirait pas. S’il n’y avait pas eu Eve, la femelle ne tromperait pas son mari ».

Certes le Très Véridique Ouzbek Bou 5ari de l’an 810 doit se retourner dans sa tombe, mais il ne faut pas oublier que les vivants sur la terre de l’Empire des Shérifs, eux, suffoquent. (A suivre) 

 

Le Beurgeois Gentleman

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (144)
Si le Wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (141)
Si le Wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Les dinosaures de Jauresik park (28/28)
L’expérience de la vie et de l’assassinat de Jean Jaurès est un peigne pour les chauves. Elle n’aura servi à rien : les mêmes Empires du mal qui ont fait...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (5/15)
Mohamed, «islamiste» algérien d’origine française est mariée à une «musul woman». Comme pour la grande majorité des femmes arabes...