Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
FATIMA ZAHRA MANSOURI : Je ne suis pas une Pam-Pam girl
L’ex-mairesse de Marrakech Fatima Zahra Mansouri s’est confiée à une équipe du Canard après avoir assisté à une Halqa politique à Jemaa El Fna, intitulée en attendant Toto…

Après une longue absence, vous voilà de retour. Auriez-vous chopé pour de bon le virus de la politique ?

La vérité  c’est que je suis une revenante pour réaliser une mission pratiquement impossible : faire revenir le PAM au-devant de la scène.

C’est pour cela que vous avez décidé de convoquer  pour le mois d’avril une session extraordinaire du conseil  national du PAM ?

Absolument. Mais l’état du parti est trop critique pour réussir toute seule à remettre sur pied un parti entré en réanimation politique après avoir été avoir longtemps attendu dans la salle d’attente du pouvoir.

Le pouvoir qui ne veut plus de lui ?

Hélas ! oui et c’est à cause de Ilyas et de ses  petites combines qui ont dopé le PJD de Benkirane  tout en affaiblissant nos partenaires. Pire encore, il a annoncé sa démission tout en refusant de partir. On nage en plein absurde…

Vous voulez devenir la patronne ?

Mais je le suis déjà. Il me manque juste l’appui décisif qui me mettra définitivement en selle. Ce parti a besoin d’une femme de mon petit calibre pour retrouver sa grandeur makhzénienne de naguère. Pour cela, j’ai besoin d’un balai géant que j’ai commandé de l’étranger pour faire le grand ménage. 

Mais le PAM c’est fini…Son heure de gloire a fait long feu…

Détrompez-vous, avec moi comme cheftaine, le PAM a toutes les chances de rebondir comme force d’appoint dans le futur gouvernement dirigé par le RNI.  Moi cheftaine du PAM n’a que des avantages. D’abord, Nabila Mounib du PSU ne sera plus dépaysée. Je lui tiendrai compagnie. Ensuite, le pays se débarrasserait une fois pour toutes du dopeur des islamistes.

Lesquels islamistes vous ont dégommé de votre poste de maire de Marrakech…

Pour la stagiaire en politique politicienne que je suis, c’est une grande déchéance politique. Mais je vous signale que je ne suis pas une Pam-Pam girl. 

Et dire que le PAM au temps de sa toute-puissance factice voulait avaler le RNI…

C’est cela force de la politique au Maroc. Ses vrais faiseurs vous font monter avant de vous lâcher une fois qu’ils se sont rendus compte que vous êtes un tocard de talent… 

Saliha TOUMI

à lire aussi :
Ilyas el Omari : "Appelez-moi Ilyas Murdoch"
Une équipe du Canard s’est entretenue avec le nouveau Rupert Murdoch du Maroc en devenir, le grand Ilyas El Omari qui se rêve désormais en patron de presse multi-titres...
Abdelmalek Abroune : "Mon MAT s'est dégonflé"
Une équipe du Canard a surpris Abdelmalek Abroune, président du Moghreb de Tétouan, en train de démonter les écrans LCD du centre de presse du Mondial des Clubs...
Abdelilah Benkirane "J’ai apprivoisé les Afarit et les crocodiles"
Une équipe du Canard Libéré a rencontré Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD au lendemain des élections locales et régionales...
Abdelilah Benkirane : "Mention triche bien"
En gandoura et sandales, Abdelialh Benkirane accepte de partager son ftour généreux et copieux avec une équipe du Canard au gosier sacrèment vide qu’il a...