Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Aziz Sayed et le féminin artistique
La galerie B&S Art Gallery de Casablanca accueille, du 8 au 31 mars 2018, une rétrospective (à partir des années 80) de l’artiste-peintre Aziz Sayed autour du thème «Hommage à ELLES».  Cette exposition, dont le vernissage est prévu le 8 mars, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme d’où le choix du thème.  Intrusion dans l’intimité féminine ou volonté de sublimer le corps féminin ? Les deux à la fois. Mais pas seulement. Il s’agit aussi, selon Boubker Kadiri maître des lieux,  de présenter cette autre inconnue pour l’homme avec une démarche tout à fait originale. Dans la série de travaux qu’il exposera à la galerie B&S, l’artiste-peintre Aziz Sayed  revient sur un thème qui lui est cher : la femme. Un thème rebattu, visité et revisité par les grands peintres de l’histoire. D’où la complexité de cette tâche, ce défi à relever.  Dans « Hommage à ELLES», il n’échappera à personne que le plasticien a largement remporté ce pari. Beauté, harmonie, idéal… autant de canons esthétiques qui sont réinterrogés de façon sublime. Ainsi le corps féminin se profile dans l’œuvre Aziz Sayed  comme un agrégat de détails nets qui n’arrivent pas à faire un. «Quand on s’arrête un instant sur chaque création de Aziz Sayed, on se demande à première vue si on n’est pas en train d’admirer des miniatures mogholes revisitées par un œil moins oriental, plus familier des couleurs et des mouvements de l’Occident. Et puis on se reprend, on découvre à mesure qu’on déshabille l’œuvre, un travail de fine dentelle, quand les petites mains maîtrisent la lumière à force de circonvolutions autour des astres et des fleurs», indique l’artiste-peintre  MahiBinebine à propos de l’œuvre de Aziz Sayed. Cet univers, celui auquel ce dernier nous invite ici, peuplé de femmes à la beauté orientale sidérante, est fait d’ambiances feutrées, douces et brumeuses. Une série de silhouettes ornées, esquissées, affectionnées où le corps féminin prend vie, respire et s’enrichit.

à lire aussi :
Siel, l’informel à toutes les pages
 Les responsables du ministère de la Culture se sont suffisamment extasiés sur  le record historique des «520.000 visiteurs» réalisé par la...
Ces banquiers passionnés de peinture
 Le Cénacle de Casablanca organise jusqu'au 15  mars 2018, l'exposition «Un défi devenu passion» au sein de la salle polyvalente de la Direction Régionale...
Quels projets pour un pays Communiquant ?
 Le Management de projets Clé vers un pays "Communiquant"", nouveau livre de l’universitaire Mohamed Amine El Mahfoudi modélise le principe des «Citizen Complaints...
Ces mots poétiques de Maria Zaki
 Certains mots ont leur côté inoubliable, par leur sonorité, leur figuration graphique, leur présupposé imaginaire comme le terme "aimance" ; mot qu’on...