Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
« L'obligation » d'innover
L’environnement des entreprises connaît de profondes mutations qui appellent des changements fondamentaux dans leurs méthodes de gestion. Ces mutations concernent, entre autres, la consommation dont les déterminants sont les stratégies publicitaires, les systèmes de crédit, les marques, les leaders d'opinion, les experts, etc.

Ces mutations, au lieu d'avantager les entreprises en leur permettant de réaliser plus de ventes et de profits, ont, à l'inverse, permis de stimuler une nouvelle forme de compétition basée sur l'innovation. Cela veut dire, pour une entreprise, que sa valeur sur le marché et ses profits sont tributaires des nouveaux produits et services et d’une manière générale, dépendantes du renouvellement permanent de son offre.

En matière de stratégie d'entreprise, on constate, dans la réalité, que les décisions prises par  les managers finissent par se ressembler plus ou moins, comme s'il existait une sorte de pensée unique en matière stratégique à laquelle les managers chercheraient à se conformer. C'est ce qu’on a appelé  " le paradoxe de la stratégie " selon lequel la meilleure stratégie doit nécessairement devenir la plus mauvaise.

Pour échapper à ce paradoxe, l'entreprise devra modifier son offre par rapport à celle de la concurrence et ceci ne peut se faire que grâce à  l'innovation. Celle-ci est l’un des moyens les plus efficaces pour les entreprises d'échapper durablement à la baisse des marges. Elle devient un facteur-clé de succès au même titre que l'analyse que permet la stratégie. Cette dernière étant utile pour faire la différence entre les idées qui sont porteuses de promesses et celles qui ont très peu de chance de succès.  Mais avant de juger les idées, il est préférable d'en avoir. Ainsi, des idées du management on est passé au management des idées.

Déterminantes pour la compétitivité et la survie à long terme de l'entreprise, les idées à la base des politiques de l'innovation et la recherche-développement connaissent des obstacles qui limitent leur éclosion. Parmi lesquelles, l'éducation qui ne favorise pas, souvent, la créativité en poussant les élèves à trouver les solutions aux problèmes posés par le professeur, alors que dans la réalité le problème est plutôt de poser la bonne question ; les habitudes et les conservatismes qui les accompagnent qui font, souvent, obstacle à la production d'idées ; le poids de l'expertise dans le processus de décision ne pousse pas, également, à remettre en question les pratiques antérieures, etc.

Développer l'innovation passe par le dépassement des obstacles que celle-ci rencontre. Cela suppose, que les acteurs entrent dans une "coopérativité sectorielle", c'est-à-dire qu'ils cherchent un sens à tout ce qui se produit autour d’eux. Cette attitude est propice à la créativité et aux rapports humains en général. L'innovation est donc devenue un enjeu stratégique qui peut s'opposer au fonctionnement de l'organisation centré sur la fonctionnalité, la fiabilité des process et les jeux de pouvoir.

Rachid M'rabet

à lire aussi :
Centre social Aïn Atiq : Voyage au bout d'un lieu miséreux
Implanté sur le territoire de la commune éponyme, le centre social Aïn Atiq est situé, à quelques encablures de Temara. Depuis le pont situé juste en face...
Le PJD en marche vers la sanction ?
Après trois années de gestion de la plus grande ville du pays, le parti islamiste a réussi à masquer son inexpérience en surjouant la...
Sahara marocain : Le roi siffle la fin de la récré
Les responsables algériens ont été sonnés par le discours royal du 6 novembre. Et pour cause… Le souverain leur a dit leurs quatre vérités et...
Babylone de Marrakech : Qui protège le chef du réseau ?
Connaissez-vous Babylone? La ville antique de la Mésopotamie ? Vous n'y êtes pas. Le logiciel gratuit de traduction en ligne ? Non plus. Babylone est une résidence située...