Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Wathelet, l’homme qui fout le bordel
Neuf juges et trois avocats généraux à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) ont été nommés le 28 février dernier par les États membres de l'Union européenne. Parmi les avocats partants pour cause de fin de mandat, le Belge Melchior Wathelet. Celui-ci n’est autre que le premier avocat général de la Cour de justice de l’UE qui  s’est distingué parmi ses pairs en soutenant seul contre tous que le Sahara marocain ne se trouve pas au Maroc et que par conséquent l’accord de pêche Maroc-UE ne doit pas inclure les provinces du sud du Royaume !

Ça c’est du Wathelet pur bière. Fidèle à sa réputation d’avocat des affaires troubles et troublantes, celui-ci n’en est pas à sa première  forfaiture. C’est lui, du temps où il était ministre de la Justice entre 1992 et 1995   était à l’origine de la remise en liberté très contestable  du fameux pédophile Marc Dutroux dont les affaires de viols en série avaient ébranlé la Belgique.  En raison  de cette faute grave, le Parlement européen demandera  à Melchior Wathelet de démissionner de la Cour européenne de justice (CEJ) où il sera casé entretemps en tant que juge. 

« Dans une résolution adoptée par 246 voix contre 122 et 18 abstentions, les eurodéputés ont jugé Melchior Wathelet moralement et politiquement responsable des conséquences de la libération anticipée de Marc Dutroux en 1992», rapportait le quotidien français Libération (7 novembre 1997). Au printemps 1997, c'est au tour du  Parlement belge d’enfoncer le clou en créant une commission d'enquête qui a conclu à la responsabilité de l'ex-ministre dans ce «fiasco judiciaire » inédit et spectaculaire.

En guise de réponse à la condamnation de  l’ex-ministre belge,  il sera promu avocat général en octobre 2012 et Premier avocat de la CJUE en 2015 grâce au coup de main de son confrère Belge, Koen Lenaerts, qui présidait alors aux destinées de la CJUE.

Drôles de critères de promotion pour un tribunal supposé compter en son sein des magistrats à la moralité irréprochable, impartiaux et sans parti-pris ! Habitué de la pêche en eaux troubles,  Melchior Wathelet  fout le bordel politique sur l’accord de pêche après avoir  fait la même chose dans son pays dans l’affaire Dutroux.

Le voilà qui  quitte ses fonctions de premier avocat au lendemain de ses recommandations anti-marocaines et pro-Algésario curieusement suivies par la Cour dans son arrêt du 27 février. C’est dire que les agissements de Melchior  ont mis les hauts responsables de l’UE qui n’ont de cesse de citer le Maroc en partenaire exemplaire dans une…mauvaise passe.

à lire aussi :
El Youssoufi rompt le silence
L'ex-Premier secrétaire de l’USFP Abderrahmane El Youssoufi a choisi son 94ème anniversaire, qui intervient le 8 mars, pour rompre le silence et publier ses mémoires. Un...
Lettre ouverte à Rachid Belmokhtar
Professeur de français, Abdelouahad Zaari lance une alerte sérieuse au ministre de l'éducation nationale sur la dégradation de l'enseignement de la langue de...
Laenser l’a échappé belle
 Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP) et président de la région Fès-Saïss, Mohand Laenser, et son chauffeur, l’a...
Benatiq veut séduire les talents d’Amérique
Dans le cadre de la mise en place de la 13e région de la CGEM dédiée aux Marocains du Monde, le ministère délégué chargé des Marocains...