Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Al Omrane, une croissance en béton
Tous les indicateurs sont au vert. C’est ce qui ressort du bilan 2017 du groupe Al Omrane, présenté en conférence de presse jeudi 29 février 2018 à Rabat par  le président du directoire BadreKanouni. Malgré un contexte toujours difficile pour le secteur de l’immobilier et de la construction, Al Omrane a réussi à tirer son épingle du jeu. L’investissement en 2017 ressort à 5,2 milliards de DH, ce qui a   permis de mettre en chantier  quelque 18 896 unités et de produire 22 658 logements, en hausse par rapport à 2016 de respectivement 5% et 13%. S’agissant des activités de restructuration urbaine, l’effort  consenti a bénéficié à 123 966 familles dont les maisons ont été achevées, et à 132 493 ménages dont les logements sont en cours de restructuration. Sur le plan financier, les activités  du groupe ont généré en 2017 un chiffre d’affaires qui devrait se situer à plus de 5 MMDH. L’année 2017 a également été l’année du bilan des dix années d’existence de Al Omrane.  Une décennie marquée par un investissement cumulé de 72,5 milliards de DH et la réalisation de 465 000 unités de logements. L’action d’Al Omrane dans différentes villes du pays  a permis de racasser  quelque 1,5 million de Marocains qui vivaient dans les bidonvilles et à 5 millions de personnes de bénéficier de la restructuration de leur quartier. Au titre de l’année 2018, le groupe  public  « continue de développer sa production dans une approche saine et utile en mettant en chantier 22 000 unités de logement et en achevant 24 000 unités, grâce à la mobilisation d’un investissement de 5,7 milliards de dirhams. » M. Kanouni s’est également félicité de la baisse du taux d’endettement de la holding, passant de 84% en 2010, à 58% en 2016, et ce en dépit des contraintes, en ce sens que « la holding est née de la fusion de 10 entités, chacune avec son passif ». Un passif que le top management s’engage à assainir progressivement.

à lire aussi :
Le Maroc marche sur la dette
L’endettement du Maroc commence à inquiéter jusque dans les cercles spécialisés européennes. La Fédération allemande du commerce...
La cheftaine et le sous-chef
La vraie cheftaine du Mouvement Populaire Halima Assali a encore sévi cette semaine en arrangeant le portrait de Lahcen Haddad dont le seul tort à ses yeux est de caresser...
Le coup de vache de El Azami
Le Plan Maroc Vert n’a jamais trouvé grâce aux yeux des islamistes qui ne l’ont soutenu que du bout des lèvres. Actuellement, ils se sont enhardis à le...
Le Maroc, future monarchie pétrolière ?
Le Maroc future monarchie pétro-lière ? C’est ce que laisse croire «Longreach Oil and Gas Ltd» qui opère à Sidi Mokhtar, dans la province...