Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
CIH Bank consolide son avantage
 « Un taux de croissance satisfaisant a été enregistré en 2017, grâce notamment à une bonne campagne agricole et la bonne tenue des secteurs productifs. Et cette croissance se reflète sur la performance bancaire, bien que nous ne soyons pas au même niveau d’il y a quelques années ». C’est en ces termes que le président de CIH Bank Ahmed Rahhou a inauguré la traditionnelle  conférence de presse de présentation de ses résultats à fin décembre 2017. Si l’on en juge par une série de bons indicateurs dévoilés à cette occasion, la banque a fait  preuve d’une bonne résilience en dépit d’un profit warning annoncé en août 2017 suivi d’un contrôle fiscal. Jugez-en : un résultat net part du groupe (RNPG) établi à 435,7 millions de DH ; un résultat net social  en légère baisse par rapport à 2016 à 445,5 millions de DH et un résultat net social de Sofac de quelque 81,3 millions de DH, en progression de 32,8% en comparaison de celui de l’année dernière. Côté  dépôts clientèle consolidés, ils avoisinent les 22 milliards de DH, soit  une évolution de  12,3% par rapport à l’année 2016.

La banque qui revient de loin depuis l’arrivée à sa tête de M. Rahhou et son équipe poursuit sa politique de digitalisation qu’elle a lancée en pionnière il y a quelques années.

Les fruits de cette anticipation des nouvelles tendances du marché  commencent  à tomber. « En janvier 2018, CIH a dépassé la barre des 2 millions de transactions par mois, sur l’ensemble de nos sites », fait remarquer non sans fierté le président qui garde toujours un œil sur le réel. Il ajoute : « Nous poursuivons avec insistance le processus de digitalisation afin que, d’ici la fin de l’année 2018, nos clients aient la possibilité d’effectuer l’ensemble de leurs opérations bancaires sur mobile ».

à lire aussi :
Passager explosif…
La France envoiet-elle au Maroc les terroristes vivant sur son sol ? C’est ce qu’on pourrait tenté de croire après l’interpellation à Fès de Manuel...
Gaspillage ramadanesque
Pas besoin de statistiques des services de Lahlimi pour savoir que les Marocains consomment plus de denrées alimentaires pendant le mois de Ramadan que le restant de l’année. Il...
La Samir au litre symbolique
 Le dossier de la cession de la Samir ne cesse de pédaler dans le cambouis. Le juge-commissaire en charge du ce casse-tête a reporté, au 30 octobre, l'examen des offres de...
Baamer : j’ai fait le maximum !
A la Samir, l’ambiance est lourde, les sourires sont figés et les regards fuyants. Certains cadres financiers ont tellement peur d’être pris dans une éventuelle...