Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
L’OCP offre son expertise agricole aux Tunisiens
 Adapté à la nature saumâtre des eaux souterraines et à la texture des sols de Foum El Oued, le projet pilote de développement agricole intégré du périmètre de cette commune, située à 25 km au sud-est de Laayoune, intéresse la Tunisie/ Et pour cause… Les caractéristiques géologiques de certains terrains tunisiens à vocation  agricole présentent des similitudes avec ceux de cette contrée saharienne marocaine.

D’où la visite effectuée in situ du 5 au 6 février  par une délégation tunisienne composée d’agriculteurs, enseignants chercheurs, cadres du ministère de l’Agriculture, formateurs des écoles d’agriculture. Objectif de la mission : étudier de près le projet marocain financé et réalisé par la Fondation Phosboucraa en partenariat avec la direction régionale de l’agriculture, l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), le Centre international de l’Agriculture Biosaline (ICBA) et la Coopérative HalibSakia El Hamra. Le dispositif de valorisation agricole Foum El Oued vise à  contourner les contraintes géo-climatiques locales  en solutionnant  plusieurs problèmes d’origine naturel et d’ordre technique affectant négativement la productivité des cultures adoptées par les agriculteurs de la région. Grâce notamment au premier laboratoire d’analyse de sol et eau à Foum El Oued. Inauguré le 12 mai 2017 par la Fondation Phosboucraa, ce labo a pour vocation d’aider les trois régions sahariennes du sud pour faire face aux contraintes naturelles et techniques liées à la culture des sols.

Outre l’accompagnement technique des petits agriculteurs notamment en matière de gestion durable des ressources naturelles, l’action menée sur place concerne également l’amélioration des conditions de vie des populations locales en matière d’eau potable, d’entrepreneuriat des jeunes ruraux, d’éducation et de santé. Au jour d’aujourd’hui, les résultats de l’action OCP sur le terrain sont probants,  Ce qui a débouché sur l’implantation chez les agriculteurs de 14 essais des cultures alternatives qui ont confirmé la bonne performance des cultures de Milet, Blue panicum, Orge, Sesbania et Quinoa ; autant de produits pouvant constituer  des cultures de substitution pour le maïs et la luzerne.

A ce jour, le projet d’agriculture Foum El Oued a enregistré plusieurs réalisations dont les plus importantes sont : L’installation chez les agriculteurs de 14 essais des cultures alternatives qui ont confirmé la bonne performance des cultures de Milet, Blue panicum, Orge, Sesbania, et Quinoa ce qui les qualifient pour comme alternatives de substitution du maïs et luzerne ; L’inauguration d’un laboratoire d’analyse de l’eau, sols et plantes au sein de la station de recherche de l’INRA de FoumEloued ; La conduite de 3 formations thématiques sur les techniques de production et stockage des semences, la conduite des nouvelles cultures tolérantes à la salinité, et le compostage du fumier ; L’organisation de 3 voyages d’études en faveur des agriculteurs pour la visite d’une unité de valorisation des graines du Quinoa à SkhourRhamna, une unité de compostage à Taroudant, le Centre International d’Agriculture Biosaline aux Emirates Arabes Unies et enfin L’appui à l’éducation d’enfants des agriculteurs par la distribution des fournitures scolaires en faveur de 158 élèves et l’aménagement de deux écoles préscolaires à Foum El Oued Village.

 

à lire aussi :
CAN 2015 : La CAF bat le Maroc
Alors que tout le monde s’attendait que la CAF se range aux arguments du Maroc pour le report de la CAN 2015 pour cause d’Ebola, son président Issa Hayatou, au passage au Maroc...
Marrakech : la politique ordurière du maire islamiste
Les opérateurs touristiques de Marrakech attendaient la première grande décision islamiste visant à développer le tourisme dans la cité ocre et à...
Tartufferie à Marrakech
C’est une histoire loufoque qui prêterait à rire si le sujet n’était pas sérieux. Deux salafistes barbus à souhait appartenant à deux...
Tanger, le spectacle est ailleurs
C’est un peu le mantra de tous les responsables de la culture dans ce pays : « les Marocains privilégieraient la bonne chair au détriment de la culture». Très...