Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Carrefour à la croisée des chemins
 Il est intéressant de savoir quelles seraient les retombées de la crise que traverse actuellement le groupe Carrefour en France sur  ses magasins au Maroc gérés avec le partenaire local  Label Vie. Même si le management de ce dernier dit ne pas être concerné par les suppressions d’emplois par milliers décidées par la maison-mère, il est certain que ce vaste plan social laissera impactera d’une manière ou d’une autre  son activité dans le Royaume. Le distributeur a annoncé mardi 23 janvier dernier  « une vaste opération de suppression d’emplois », dans le cadre d’un plan de transformation. Quelque 2 400 postes sont concernés en France, le 1/5e des effectifs. Battu en brèche par des enseignes du hard discount très agressive telle que l’enseigne allemande Lidl, Carrefour veut rompre avec le modèle des grandes surfaces en perte de vitesse en France, en se centrant sur les superettes de proximité et le  concept Cash & Carry, avec 20 nouveaux Atacadão par an au Brésil. En clair, le numéro 2 en France et numéro 1 en Europe de la grande distribution veut à la fois venir tout près du client et en même temps fournir les épiceries en marchandises au lieu de leur faire de l’ombre. Ce qui se traduit parfois par des  déconvenues. Jusqu’ici c’est le client européen qui est obligé d’aller en périphérie pour trouver un hypermarché Carrefour. Cette stratégie de proximité va donc être renforcée aussi bien en France qu’en Europe ainsi que dans d’autres pays hors UE, notamment au Moyen-Orient et au Maghreb. Mais le plan social de Carrefour est surtout une riposte à l’intrusion brutale du géant Amazon de l’insatiable Jeff Besos dans la vente en ligne des produits alimentaires. Depuis  septembre 2015, Amazon.fr commercialise en effet une large gamme de produits grâce à l’ouverture de deux nouvelles boutiques consacrées à l’épicerie et aux boissons alcoolisées. Soit un total de 34 000 références disponibles, soit  l’équivalent de l'offre d’un grand hypermarché ! Et ce n’est qu’un début. A  l’ère du numérique, où l’achat en ligne de tout et n’importe quoi a le vent en poupe, remplir également son chariot via internet, par manque de temps deviendrait une nécessité. Ça facilite la vie et ça fait gagner surtout du temps à l’homme pressé de plus en plus digitalisé. Prochaine cible de Amazon, bien décidé à tailler des croupières aux opérateurs terrestres de la grande distribution, le marché porteur du bio. Ce tournant considérable a fait vaciller sur des bases les enseignes traditionnelles de la grande distribution ainsi mises au pied du mur. Soit elles s’adaptent soit elles disparaissent. Carrefour sait qu’elle est la croisée des chemins.  Soit ça passe, ça casse.

à lire aussi :
L'offshoring met les voiles
 Le secteur de l’offshoring fait encore parler de lui à la faveur de la fermeture brutale début janvier de l’enseigne Kindy Info Maroc délocalisée...
Khoukoum Moncef en conflit d’intérêt
Moncef Zougari Belkhayat est en phase avec lui : il ne respecte jamais ce qu’il dit. A l’occasion du lancement de son nouveau business en communication WB Africa fin mai dernier, il a...
Code de la mutualité : Un coup de bistouri dans le dos
Récemment adopté par la Chambre des conseillers, le projet de loi 109-12 du code de la mutualité vise à améliorer le fonctionnement des mutuelles. Noyés dans...
Moumni et David
Cette petite histoire s’est déroulée au pays des droits de l’homme où le fait d’exprimer ses opinions est considérée parfois comme un...